BÉNIN : TALON ENCOURAGE LA COMPÉTENCE

Lors de la formation du premier gouvernement de son second quinquennat, le chef de l’Etat Patrice Talon a promu des personnalités à la présidence de la république. C’est Par un décret en date du 25 mai 2021, que certains cadres ont vu leur travail récompensé.

Patrice Talon, homme du développement, reconnu pour son dynamisme et la recherche de la compétence dans tous les domaines, a montré une fois encore à quel point il accorde du prix au travail bien fait. Très satisfait de l’exécution de leurs missions, le chef de l’Etat béninois n’a pas hésité à promouvoir certaines autorités qui ont pu prouver au père de la Nation qu’elles étaient à la hauteur des tâches qui leurs sont assignées.

PATRICE TALON

Ainsi par un décret en date du 25 mai 2021, Patrice Talon a procédé à la nomination de certaines personnalités à la présidence de la République. Il s’agit du :

  • Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République : Pascal Irénée Koupaki;
  • Conseiller spécial du Président de la République, coordonnateur du bureau d’analyse et d’investigation : Monsieur Johannes Dagnon;
  • Ministre conseiller aux investissements : Monsieur Hamet Aguèmon ;
  • Secrétaire général du gouvernement : Monsieur Edouard Ouin-Ouro ;
  • Secrétaire général adjoint du gouvernement, porte-parole du gouvernement : Monsieur Wilfried Léandre Houngbédji ;
  • Directeur du Cabinet militaire : Monsieur Bertin Bada.

Patrice Talon exhorte ainsi l’ensemble des béninois au travail et au travail bien fait pour permettre au Bénin de se hisser au rang des pays développés.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MALI : DISSOLUTION DU GOUVERNEMENT DE TRANSITION ET DÉMISSION DU PRESIDENT N’DAW

mer Mai 26 , 2021
Le gouvernement de la transition a volé en éclat ce mercredi 26 mai 2021 au Mali. Le président de la transition, Bah N’daw n’a pas pu résister devant la fougue des militaires. C’est en présence des émissaires de la CEDEAO qu’il a dû remettre les clés à Goïta. Le Mali […]