Bénin : Maxime Avognon pense « qu’on aurait fait mieux »

Depuis 1960, on aurait pu faire mieux. Mais avec Patrice Talon le pays est en chantier et les Béninois de la diaspora en sont fiers. La CNDDB reste mobilisée pour apporter sa pierre à l’édifice. Etant donné que c’est le dernier numéro de cette série, Maxime Avognon, président de la CNDDB, a remercié tous ceux qui ont participé à ces visioconférences depuis le début jusqu’à présent. Il salue la grandeur d’esprit des uns et des autres. Il a répondu favorablement à une sollicitation des internautes en promettant qu’en avril la CNDDB sera encore au rendez-vous pour d’autres visioconférences.

La rédaction

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Bénin : «Nous avions une démocratie sans contenu...», Assure Wilfried Houngbédji

dim Mar 28 , 2021
A la clôture du premier cycle des rencontres virtuelles qu’organise la CNDDB, Wilfried Houngbédji a salué l’initiative de la diaspora. Il rappelle que la différence entre Patrice Talon et les autres est qu’il n’a pas attendu que le peuple soit prêt mais il a mis le doigt dans la plaie […]
First Afrique Tv