BÉNIN : LE CPCO OFFRE DES MATERIELS DE LUTTE CONTRE LA PÊCHE ILLICITE AU MAEP

Le Secrétaire Général du Comité des Pêches du Centre Ouest du Golfe de Guinée (CPCO) a procédé à la remise de matériels de visioconférence et d’équipements de suivi contrôles et surveillance des Pêches au profit du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, le lundi 15 mars 2021 à Cotonou. Des équipements destinés à la lutte contre la pêche illicite dans le Golfe de Guinée.

Les équipements se composent des kits pour 20 inspecteurs des pêches (VHF radio, Mégaphone portable), sac d’inspection, caméra, réflecteur imprimé, T-shirt imprimé), un kit complet de visioconférence (système de vidéo conférence Logitech, 2 microphones d’extension Logitech, écrans vidéo 65 cm), 2 ordinateurs portables, un kit de suivi contrôle et surveillance des pêches intégré au système régional (écrans vidéo 55 cm, ordinateur poste fixe). Le tout d’une valeur de 7.347.830 F CFA.

 Séraphin DEDI, Secrétaire Général du Comité des Pêches du Centre Ouest du Golfe de Guinée (CPCO), a précisé que la dotation du Bénin via le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) de ces matériels vise à améliorer les conditions de travail des agents dans le contexte de la Covid-19 et permettre d’améliorer et d’influencer très significativement le rendement des services dans la lutte contre la pêche Illicite non déclarée et non réglementée  (INN) et les crimes associés aux activités de pêches.

«Dotés de peu de moyens et de dispositifs efficaces pour le suivi, contrôle et de surveillance des pêches et par ricochet très vulnérables, les pays du Golfe de Guinée et plus particulièrement le Bénin sont de plus en plus des cibles privilégiées de braconniers de la pêche (…). Je voudrais m’en réjouir particulièrement en ce que ces équipements participent de la modernisation des outils de travail, l’une des réformes majeures prescrite au secteur agricole par le Programme d’Actions du Gouvernement. La réduction de la Pêche Illicite Non déclarée et non réglementée (INN) qui devrait en résulter va sans aucun doute contribuer à une amélioration des captures légales, une meilleure durabilité de la pêche marine et une meilleure fiabilité des statistiques sur les captures… », s’est félicité le ministre Gaston DOSSOUHOUI, Président en exercice du CPCO.

A noter que tous les Etats membres du CPCO que sont le Libéria, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Nigéria et le Bénin sont en croisade contre la pêche illicite.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ELIMINATOIRES CAN 2022: AMDY FAYE : « IL FAUT PENSER À METTRE DU SANG NEUF. »

mar Mar 16 , 2021
Le Sénégal tient déjà sa qualification pour la CAN 2022. À deux journées de la fin des éliminatoires l’équipe se doit d’être rajeunie pour les matchs contre le Congo et l’Eswatini afin de préparer la phase finale de la compétition continentale prévue en janvier au Cameroun, a plaidé l’ancien milieu […]