MAROC : MOHAMMED VI, SOURCE DE LA VICTOIRE DU MAROC

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a joué un rôle déterminant dans la victoire du Maroc dimanche dernier. Le souverain marocain a su utiliser les moyens nécessaires pour booster la détermination des joueurs marocains. Une promesse de 621 millions FCFA en cas de victoire lors de la finale.

Le Maroc a remporté le Championnat d’Afrique des Nations dimanche dernier en battant les Aigles du Mali sur un score de deux buts à zéro. Une victoire éclatante mais aussi remarquable quand c’est pour une seconde fois consécutive ! Mais pour battre cette équipe malienne, il fallait un effectif solide, mais le plus important, la motivation et la détermination. Les Marocains ont répondu présent lors de ce rendez-vous entre meilleurs. Mais qu’avaient-ils de plus que les Maliens ?

Sur le plan effectif, les deux formations avaient des joueurs de qualité pouvant faire la différence. Mais le plan psychologique les Marocains étaient les plus motivés, car il était question d’un trophée et une autre récompense particulière. Le roi Mohammed VI avait promis à ses joueurs une prime exceptionnelle de 10,2 millions de dirhams soit plus de 621 millions FCFA, en cas de victoire, des Lions de l’Atlas face aux Aigles du Mali. De quoi galvaniser la sélection marocaine qui a pulvérisé la meilleure défense du CHAN 2021. La suite tout le monde la connaît, ils l’ont fait, et le souverain n’est pas du genre à ne pas tenir ses promesses. Ceci se constate notamment par sa première récompense quand il leur a octroyé une récompense de 7 millions de dirhams, plus de 426 millions FCFA, après la correction infligée par le Maroc au pays organisateur, le Cameroun (4 – 0).

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

NIGÉRIA : LANCEMENT DU CHANTIER DE VOIE FERRÉE ENTRE KANO ET MARADI AU NIGER

jeu Fév 11 , 2021
La date du mardi 9 février, a enregistré le lancement des travaux de construction d’une nouvelle ligne de chemin de fer. Cette voie est prévue pour relier la ville de Kano, dans le Nord, à celle de Maradi, une ville du sud du Niger voisin. Ce projet approuvé par Abuja […]