CAF: LE PRÉSIDENT AHMAD AHMAD RÉTABLI DANS SES FONCTIONS

C’est officiel le président en exercice de la Confédération Africaine de Football retrouve ses attributions. Quarante-huit heures après la levée provisoire de sa suspension prononcée par le Tribunal arbitral du sport

Constant Omari, qui a assuré l’intérim à ce poste, a acté cette décision ce dimanche 31 janvier.

Ahmad Ahmad

Deux mois et demi de suspension c’est ce que comptabilise le Président Ahmad Ahmad avant son rétablissement dans ses fonctions. Le dirigeant malgache avait reçu déjà le vendredi 29 janvier 2021 un premier avis favorable quand le TAS avait mis en place une « procédure accélérée » pour se pencher sur les accusations dont il fait l’objet. C’est cette procédure qui lui avait valu la suspension provisoire des sanctions prises par la FIFA à son encontre. Finalement, hier dimanche 31 janvier, la Confédération Africaine de Football a officialisé ce que la décision du TAS laissait entendre. Non seulement, Ahmad Ahmad peut battre campagne en vue de sa réélection, car candidat à sa succession à la tête de la CAF, mais les sanctions à son encontre sont suspendues et donc il est logiquement retourné à son poste de président de la CAF.

Insistant sur le caractère suspensif de la décision du TAS, la CAF a établi que, « par conséquent, il (Ahmad Ahmad) a retrouvé sa fonction ».

Constant Omari,  qui a assuré l’intérim de Ahmad Ahmad pendant sa suspension, a convoqué par visio-conférence le Comité d’urgence de la CAF le dimanche et a « pris acte de la décision du TAS ». « Je remercie chaleureusement Constant Omari d’avoir assuré la présidence ces dernières semaines. Il a notamment mis en œuvre avec brio l’organisation du CHAN TOTAL Cameroun 2020. Je vais mener à son terme cette magnifique compétition, et permettre que le football, comme toujours, triomphe », a déclaré Ahmad Ahmad.

Il faut noter que le malgache Ahmad Ahmad a l’intention de « saisir la Commission de gouvernance de la CAF dès ce lundi » 1er février, à propos de sa candidature aux élections du 12 mars pour la présidence de la CAF. Le TAS doit examiner son cas le 2 mars et se prononcer avant le 12 mars.

Pour rappel, dans cette course pour la présidence de la CAF cinq candidats sont en lice, il s’agit de l’ivoirien Jacques Anouma, le Sud-Africain Patrice Motsepe, le Sénégalais Augustin Senghor et le Mauritanien Ahmed Yahya, et le président sortant Ahmad Ahmad.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

SPORT-FOOTBALL- MERCATO : OLIVIER NTCHAM VERS LA LIGUE 1 ?

lun Fév 1 , 2021
L’Olympique de Marseille passe à la vitesse supérieure pour Olivier Ntcham. Une offre de prêt avec option d’achat a été formulée pour le Français du Celtic, avec lequel les contacts ont été initiés il y a trois jours. Les dirigeants marseillais ont bel et bien fait une offre pour le […]