BÉNIN: PATRICE TALON JUSTIFIE SA PRÉSENCE AU CONGRÈS DE L’UDBN

L’Union Démocratique pour le Développement d’un Bénin Nouveau (UDBN), était en congrès ordinaire ce samedi 30 janvier 2021. Cette grande rencontre qui a connu la présence du chef de l’État, a permis à la présidente Claudine Prudencio de donner les orientations dans le cadre de la présidentielle d’avril prochain qui s’approche à grands pas.

Présidé par Claudine Prudencio, le congrès ordinaire de l’UDBN tenu le samedi 30 janvier 2021, a été une occasion pour les responsables du parti de donner les orientations dans le cadre de la présidentielle d’avril prochain qui s’approche à grands pas. Mais la grande surprise à ce congrès, est l’apparition en pleine activité, de son excellence Patrice Talon qui a jugé apporter une touche spéciale à ce grand rendez-vous des membres et sympathisants de l’UDBN. «Ce n’est pas parce que je suis candidat, que j’ai besoin du soutien de l’UDBN que je suis venu ce matin vous parler. Je sais que si je ne venais pas ici et que je ne vous déclare pas à haute et intelligible voix, que je compte désormais porter également l’UDBN, même si je ne le disais pas, que vous me soutiendrai lors de la campagne pour l’élection présidentielle d’avril prochain. Ça, j’en ai la conviction », a déclaré le locataire de la Marina à sa prise de parole. Il poursuit que la mouvance est plurielle, et que chaque maillon compte. « Si l’on est vraiment défenseur des causes justes, si l’on croit que le développement ce n’est pas seulement que dans l’uniformité, et que même dans la divergence on peut se compléter, On peut joindre nos efforts nos personnalités, nos idées, sans être dans le même moule », a expliqué le Chef de l’État. Appréciant les efforts et la vision de Claudine Prudencio, Patrice Talon affirme « quand on est bâtisseur, ce que je souhaite être, on peut parfois noter que la convergence des efforts peut porter parfois davantage de fruits, que l’effort dans un même moule unique. C’est pour ça que, désormais ma conviction est que nous pouvons exercer notre vocation politique, nous pouvons animer la compétition politique, exister dans l’arène en nombre réduit. Mais dans un pays aussi grand, quatre, cinq, une dizaine de partis politiques, honnêtement ce n’est pas beaucoup, ce n’est pas excessif. Et d’ailleurs l’ambition n’a jamais été que le Bénin se dote seulement d’un, deux ou trois partis politiques. On a jamais dit ça ».

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Covid-19: L'Union africaine s’approvisionne de 400 millions de doses supplémentaires de vaccins.

lun Fév 1 , 2021
Pour lutter contre la covid 19, l’Union africaine a sécurisé 400 millions de doses supplémentaires de vaccins. En effet, les 400 millions de doses proviennent de l’Inde plus précisément de Serum Institute of India qui fabrique le vaccin développé par le laboratoire britannique AstraZeneca. Selon John Nkengasong, le directeur du […]