CHAN 2020: Les Léopards de la RDC remportent le derby malgré le Covid.

La république démocratique du Congo a réussi son entrée dans le CHAN 2020 en battant hier dimanche 17 janvier le Congo-Brazzaville sur un score de (1-0). Ceci malgré la terrible nouvelle des six cas de Covid 19 déclarés positif au sein des Léopards à quelques heures seulement du match.

Double vainqueur du CHAN, les Léopards de la RDC ont reçu la nouvelle de la contamination de certains d’entre eux au covid 19 juste quelques heures avant leur derby contre le Congo-Brazzaville. En effet, soumis à un test du coronavirus le vendredi 15 janvier, les résultats ont révélé que 5 des joueurs et le préparateur physique de l’équipe ont été déclarés positifs. De plus, au nombre des joueurs malades figuraient trois potentiels titulaires à savoir l’attaquant Beni Kinzumbi et l’arrière droit Issama Djos du Tout-Puissant Mazembe.

De quoi troubler une équipe qui est sur le point de faire son entrée dans  une compétition surtout face à son meilleur ennemi et voisin, le Congo-Brazzaville. Interrogé à la fin de la rencontre, le sélectionneur des Léopards a affirmé que ça été très compliqué pour eux. « Vous apprenez dès le matin que vous avez cinq joueurs qui ne peuvent pas disputer le match. Vous ne pouvez que faire confiance à votre effectif. Il y a 33 joueurs, il y a cinq en moins pour quelques jours, il faut jouer avec les autres. Cette maladie prouve qu’il faut faire confiance à tout un groupe plutôt qu’à 12 ou 13 joueurs ».

Interrogé sur la même question, le gardien et capitaine Ley Matampi, a estimé que Covid ou pas, le match n’aurait pas été « facile car c’est un derby. On n’a pas eu peur, on sait l’enjeu qu’il y a dans cette compétition et même si nos coéquipiers sont absents, les autres ont mouillé le maillot. »

Compte tenu des circonstances pas très commodes ayant précédé le match à cause de la nouvelle de la covid, Florent Ibenge avoue avoir plus travaillé le mental et la psychologie de son équipe pour que la nouvelle des tests positifs n’impacte pas le moral de sa troupe. « Oui, il a fallu beaucoup leur parler et les rassurer. Quand vous mangez à 33 et que du jour au lendemain, vous n’êtes que 28, cela pose question. Est-ce qu’ils sont malades, est-ce qu’ils ne sont pas malades. Ils sont enfermés, ils ne peuvent pas bouger, dans quelles conditions sont-ils ? Cela pose question et cela remet tout en cause. »

Une réalité qui n’a pas empêché les Léopards de remporter la victoire face à leurs adversaires. Une victoire qui est « dédiée aux camarades qui n’ont pas pu participer au match » dixit Mika Mich.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

GHANA: LES ÉCOLES ROUVRENT APRÈS 10 MOIS DE VACANCES

lun Jan 18 , 2021
Après 10 mois de cessation d’activités dans les écoles ghanéennes pour cause de Covid 19, les élèves et lycéens reprennent ce jour le chemin de l’école. Ceci après de rigoureuses opérations de de nettoyage et de désinfection ayant durées plusieurs jours dans les collèges et les lycées. La virilité de […]