POUR PRÉSERVER LES ÉCHANGES, LE ROYAUME-UNI ET LE KENYA ONT CONCLU UN ACCORD BILATÉRAL.

En effet, ledit accord garantit les mêmes conditions avantageuses pour l’import-export que le prévoyait l’accord signé entre le Kenya et l’Union européenne, à savoir : l’exonération des taxes d’importation et le libre accès sans quota au marché britannique pour les produits kenyans. L’objectif de la signature de cet accord entre les deux pays tout juste avant le Brexit est de réduire les effets du Brexit sur les échanges commerciaux entre Londres et Nairobi.

UN ACCORD BILATÉRAL. ENTRE LE ROYAUME-UNI ET LE KENYA

Isabelle Spindler, productrice de roses kényanes non loin de Nairobi a expliqué : « Le Royaume-Uni fait partie de ses clients. Pour l’instant, personne n’a intérêt à ne pas importer des fleurs du Kenya. Nous, on ne voit pas tellement de changement. Ils ont pris l’accord Union européenne – Kenya et ils ont remplacé « Union européenne » par « Royaume-Uni ». À mon avis, le comportement de la livre britannique pourrait avoir un impact sur les volumes, si elle s’affaiblit ou si elle se renforce. »

Par ailleurs, les Britanniques envisagent signer le même accord avec les autres pays membres de la Communauté d’Afrique de l’Est.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

LES FARINES BB NUTRI : LE COMPLÉMENT ALIMENTAIRE IDÉAL

mar Jan 5 , 2021
Pour lutter contre les problèmes liés à la malnutrition infantile la société Biskara Sarl a mis à la disposition des enfants et des personnes âgées les farines BB Nutri. Fournir une alimentation complémentaire à leurs enfants préoccupe plus d’un parent de nos jours. À l’âge de six (06) mois, le […]