CENTRAFRIQUE : SIX CANDIDATS DE L’OPPOSITION DEMANDENT LA REPRISE DES ÉLECTIONS.

Suite au retrait de candidature   de Jean-Serge Bokassa, six candidats de l’opposition ont saisi la Cour constitutionnelle ce 24 décembre 2020 pour demander la  reprise des élections.

SIX CANDIDATS DE L’OPPOSITION DEMANDENT LA REPRISE DES ÉLECTIONS

Ils sont au total six plaignants à saisir la cour constitutionnelle pour la reprise des élections.  Il s’agit des candidats de l’opposition notamment : Anicet Georges DologuÉlÉ, Nicolas Tiangaye, Karim Meckassoua, Désiré Kolingba, Mahamat Kamoun et Cyriaque Gonda. D’après eux, en application à l’article 115 du Code électoral, qui stipule que le « retrait de l’un des candidats entre la publication de la liste des candidats et le premier jour du scrutin », l’organisation de l’élection est « entièrement reprise, avec une nouvelle liste de candidats », les élections devraient être automatiquement reprises à cause du retrait de la course à la présidentielle du candidat Jean-Serge Bokassa.

Une fois de plus dans ce processus, Danielle Darlan, la présidente de la Cour constitutionnelle, va donc devoir trancher une question délicate aux conséquences politiques importantes.

Rappelons qu’en raison des violences que connaît le pays et de leurs conséquences certaines sur les préparatifs du vote, les appels à un report technique du scrutin se multiplient depuis quelques jours.

Par ailleurs, la présidente sortante de l’ANE (Autorité Nationale des Elections), à travers un communiqué a invité  à s’assurer que les préparatifs du vote se déroulent « dans des très bonnes conditions » jeudi à quelques minutes de la fin de son mandat. 

Notons que les campagnes pour les élections législatives et présidentielles prennent fin ce vendredi 25 décembre. La tenue des élections ce dimanche en Centrafrique reste incertaine.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MALI: DÉCÈS DE L'OPPOSANT PRINCIPAL SOUMAÏLA CISSÉ.

ven Déc 25 , 2020
Grande figure de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé vient de tirer sa révérence dans sa 71année. D’après  sa famille et un responsable de son parti, l’Union pour la République et la Démocratie (URD), l’ancien ministre des finances est mort en France du Covid-19, ce 25 décembre. « Je confirme la terrible nouvelle. Il […]