BÉNIN : CRESSAN AGOSSOU Á PROPOS DE LA MAFIA FONCIÈRE A ABOMEY-CALAVI

Le jeune leader, Cressan Agossou, chargé de mission du président de l’Assemblée nationale et membre fondateur du Bloc républicain (BR), a, au cours d’une émission, donné son point de vue sur la gestion foncière à Abomey-Calavi. « Ne parlons pas de gestion foncière mais plutôt de mafia foncière », a déclaré le jeune cadre du parti Bloc Républicain.

Cressan AGOSSOU

Très préoccupé par le développement de la commune d’Abomey-Calavi, Cressan Agossou a de la peine à vivre la gestion qui se fait du foncier dans sa commune. Ainsi, au cours d’une émission, il a expliqué, la mafia foncière mise en place par certaines autorités de la mairie d’Abomey-Calavi, ayant pour chef de file le maire Georges Bada, membre fondateur de l’Union Progressiste (UP). « Il y a une équipe bien organisée au niveau de la mairie d’Abomey-Calavi, qui fait la promotion de la mafia foncière », a-t-il fait savoir. Notons que le candidat, deuxième titulaire dans la 6ième circonscription électorale du Bloc Républicain aux législatives du 28 avril 2019 n’a pas mis de gants et n’y est pas allé à mots couverts. Il n’a pas ménagé au cours de sa sortie, M. Georges Bada, à propos de la mafia foncière à Abomey-Calavi. En illustrant ses propos qu’il avance d’ailleurs avec forte conviction, il cite en exemple une affaire, nommée « affaire 39 ha à Abomey-Calavi ». Il confirme que cette affaire sera bientôt l’actualité et que les uns et les autres auront la preuve de ce qu’il dit. Et comme un prophète, la prophétie de Cressan Agossou, se réalise. Car l’ex-maire Georges Bada et certains membres de l’ancienne équipe dirigeante de la mairie d’Abomey-Calavi sont actuellement déposés à la prison civile d’Abomey-Calavi au sujet des 39 ha évoqué par M. Cressan Agossou il y a quelques mois lors de son entretien.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

PRÉSIDENTIELLE AU GHANA : NANA AKUFO-ADDO RÉÉLU POUR UN SECOND MANDAT

jeu Déc 10 , 2020
À l’issue du double scrutin du lundi 7 décembre 2020, le président sortant ghanéen Nana Akufo-Addo a été réélu dès le premier tour, avec 51,59% des voix. D’après les résultats provisoires annoncés ce mercredi soir à Accra par la Commission électorale, Akufo-Addo remporte les élections avec 51,59 % des voix […]