DÉVELOPPEMENT DE L’AGRICULTURE : LE FNDA EXPOSE SES OPPORTUNITÉS AUX PRODUCTEURS DU CENTRE-BÉNIN

DÉveloppement de l’agriculture : Le FNDA expose ses opportunitÉs aux producteurs du centre-BÉnin

Dans le cadre du financement de l’agriculture, Le Fonds National pour le Développement d’Agricole (FNDA) a tenu, vendredi dernier, à Bohicon, une séance d’échange avec les producteurs du centre-Bénin. L’objectif de cette rencontre, est de présenter les opportunités de financement qu’offre le FNDA aux agriculteurs.

L’agriculture est un maillon très important dans la chaîne de développement du Bénin. Afin de favoriser son développement, le gouvernement de S.E.M Patrice Talon, lutte contre les maux qui minent son essor. C’est bien dans cette dynamique que Le Fonds National pour le Développement d’Agricole (FNDA) a initié, une rencontre d’échange avec les producteurs du centre-Bénin. La séance a été  présidée par le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche. Elle a permis d’exposer aux producteurs les nombreuses opportunités d’accompagnement qu’offre le FNDA pour booster l’agriculture au Bénin.

L’agriculture béninoise est minée par les maux suivants : Accès difficile au financement classique, taux d’intérêt inadapté et exorbitant des prêts octroyés dans les banques et autres institutions de microfinance et  absence de garantie. Ces maux  sont des facteurs qui démotivent le paysan et empêchent les producteurs à aller à l’agriculture intensive. Mais le gouvernement de la rupture faisant de l’agriculture un levier de croissance, a décidé de mettre en place un fonds pour accompagner les acteurs. Ainsi, à travers le Fonds National de Développement Agricole (FNDA) créé en 2017, l’État a mis à la disposition des producteurs, toute catégorie confondue, un milliard pour leur accompagnement. Opérationnel depuis quelques années, bon nombre de paysans ne connaissent pas ce fonds. D’où l’importance de la séance de sensibilisation organisée en faveur des acteurs du monde agricole du centre pour les informer des avantages à s’abonner au FNDA. « Le FNDA, ne fait pas de crédits. Mais il facilite l’accès aux crédits auprès de ses banques et Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) partenaires », a clarifié, Valère Houssou, directeur général du FNDA. Quant au ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui, il a insisté sur la nécessité de quitter l’agriculture de subsistance pour l’agriculture intensive afin de lutter contre la pauvreté. « Les opportunités pour y arriver foisonnent dans notre environnement immédiat et il suffit seulement de réfléchir et d’être attentif pour les saisir », a fait observer le ministre avec des exemples concrets à l’appui.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MAROC - COVID-19 : LE MAROC PRÉPARE SA CAMPAGNE DE VACCINATION

lun Déc 7 , 2020
Pour lutter contre le covid 19, le Maroc envisage enclencher une campagne de vaccination dès la fin de ce mois. D’après les autorités du ministère marocain de la Santé, le projet de campagne de vaccination nationale contre le covid 19 pourrait commencer d’ici la fin du mois. Mais pour des […]