BÉNIN: LA BOAD APPORTE SON SOUTIEN DANS LA GESTION DE LA TRANSHUMANCE

Le conseil d’administration de la BOAD a approuvé, le mardi 1er décembre 2020, un accord de prêt de 18 millions de dollars au Bénin.  

Dans le cadre de la lutte contre la divagations des troupeaux de ruminants au Bénin, souvent source de conflits entre éleveurs et agriculteurs, le gouvernement a élaboré un projet de sédentarisation des troupeaux ruminants. Ainsi pour répondre aux exigences financières dudit projet, des démarches ont été enclenchées pour une mobilisation des ressources. Mais, à l’issue de la réunion tenue en visioconférence par le conseil d’administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD), mardi 1er décembre 2020, il a été autorisé l’accord d’un prêt de 18 millions de dollars soit 10 milliards FCFA à la République du Bénin. Selon Xinhua, ce montant est destiné au financement du projet de sédentarisation des troupeaux de ruminants. L’objectif du projet est d’améliorer les productions animales et à la gestion des exploitations. Il vise à accroître la productivité du bétail et à réduire les conflits liés à la transhumance.

Notons que la mise en œuvre de ce projet, permettra de mettre un terme à un certain nombre de problèmes dont : 

– Les conflits entre agriculteurs et éleveurs.

– La non scolarisation des enfants.

– L’exode vers les zones d’infrastructures pour le bétail.

– L’absence de vaccination.

– L’exposition des populations et la dislocation des familles. 

– La propagation de la fièvre aphteuse, la péripneumonie contagieuse bovine (PPCB), la peste des petits ruminants (PPR), les trypanosomoses et les charbons.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

GESTION DU FONCIER AU BENIN : DES RÉFORMES SALUTAIRES ENGAGEES

jeu Déc 3 , 2020
Les problèmes liés aux opérations de lotissement seront bientôt conjugués au passé. Le gouvernement a, lors du conseil des ministres du mercredi 2 décembre 2020, pris des mesures visant à assainir les opérations de lotissement entamées sur toute l’étendue du territoire national. Le secteur du foncier au Bénin nécessite d’énormes […]