Bénin : Le gouvernement vote un important budget pour le volet social en 2021.

Dans son souci de renforcer les dépenses consacrées au social, le gouvernement a prévu dans la loi de finances exercice 2021 actuellement en étude au parlement une somme 268,400 milliards FCFA. Cette somme permettra de poursuivre les actions économiques et le renforcement des interventions sociales.

Le Programme d’Action du Gouvernement du Président Talon, présenté au peuple béninois le vendredi 16 décembre 2016, synthétise le Programme « Bénin Révélé», feuille de route de l’action gouvernementale pour la période 2017-2021. Le programme vise la transformation économique et sociale du Bénin. Pour atteindre cet objectif fixé, le Gouvernement entend renforcer les dépenses consacrées au social. Ainsi, pour l’année 2021, c’est une cagnotte 268,400 milliards de Fcfa qui est prévue dans la loi de finances exercice 2021 actuellement en étude au Parlement. Comparativement au budget de l’année 2020, l’année prochaine connaîtra donc une hausse de 3,256 milliards de FCFA. Il faut noter que cette somme permettra, d’une part, à l’État de payer les frais de la gratuité de la césarienne, les prises en charge des indigents sur les fonds d’urgence, l’assistance aux hémodialysés, la mise en place de subventions au profit des hôpitaux nouvellement mis en service, etc. D’autre part, elle sera consacrée aux bourses des étudiants et aux allocations aux enseignants, à la prise en charge des frais de scolarité de certains écoliers et élèves, au renforcement des cantines scolaires à travers le programme national d’alimentation scolaire intégrée qui sera consolidé et étendu à d’autres écoles.

Par ailleurs, la hausse du budget du volet social s’explique par la volonté du gouvernement de poursuivre la mesure d’aides universitaires pour inciter à l’excellence dans les universités publiques. Cette mesure est instituée pour les étudiants non bénéficiaires d’allocation en début de cycle mais qui réalisent des performances pendant le cycle. Rappelons que les principales mesures sur le plan social sont également tournées vers la poursuite du développement de l’espace public de protection sociale. Sur ce plan, 85 Centres de Promotion Sociale (CPS) répartis dans toutes les communes du Bénin, seront dynamisés et renforcés à travers l’intégration de nouvelles dimensions relativement aux garderies publiques, aux centres d’accueil des enfants en situation de vulnérabilité. En outre il sera mis en œuvre, le projet Assurance pour le renforcement du capital humain et la densification des activités de « microcrédit » dès l’année prochaine.

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BOAD : 91 MILLIONS DE DOLLARS SERONT DÉBLOQUÉS POUR SOUTENIR TROIS PAYS D’AFRIQUE DE L’OUEST.

sam Nov 28 , 2020
La Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) a approuvé l’accord de 91 millions de dollars (50 milliards de francs CFA ) à trois pays d’Afrique de l’ouest dont le Bénin, le Burkina Faso et le Mali. L’information a été rendue publique ce  vendredi 27 novembre 2020, à l’issue de la session […]