BÉNIN : ROMUALD WADAGNI PRÉSENTE LE BUDGET 2021 DU MEF AUX DÉPUTÉS.

Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni était à l’assemblée nationale ce mardi 17 novembre 2020. L’objectif de son déplacement, est de présenter aux députés de la commission budgétaire au Parlement les grandes lignes du projet de budget de son département ministériel en 2021. Un projet qui est de 25.376.053.000 en 2021 contre 18.166.717.000 en 2020 soit un accroissement de 7 209.336.000 pour un taux de variation de 39,68 %.

ROMUALD WADAGNI PRÉSENTE LE BUDGET 2021 DU MEF AUX DÉPUTÉS

Le document présenté par le ministre de l’économie et des finances est élaboré en cinq (5) points. Il s’agit du Cadre général d’élaboration du budget du MEF pour 2021, la présentation du ministère de l’économie et des finances, la revue de l’exécution budgétaire au 30 septembre 2020, les perspectives budgétaires pour 2021 et enfin le point de mise en œuvre des recommandations 2020. Présentant les perspectives budgétaires pour 2021, M. Romuald Wadagni est revenu sur les programmes budgétaires et les objectifs pour la gestion 2021. Il précise que 5 programmes sont retenus, dont le Pilotage et le soutien aux services du ministère qui a pour but d’améliorer la performance des structures du Ministère ; la gestion du Cadre macroéconomique qui vise à consolider la stabilité du Cadre macroéconomique ; la mobilisation des ressources financières et la gestion de la trésorerie de l’État dont le but est d’améliorer la capacité de financement des dépenses de l’État ; la gestion des dépenses publiques et enfin la gestion des biens de l’État et du foncier pour améliorer la gestion des biens meubles et immeubles de l’État et du patrimoine foncier national.

L’argentier national a également donné des éclaircissements sur les crédits ouverts pour 2021 et le focus sur le PIP du MEF. Il faut rappeler que quatre projets sont retenus dans le portefeuille PIP du MEF au titre de la gestion 2021. Il s’agit du Projet d’appui à la gouvernance économique (PAGE) ; du Projet d’appui à l’accroissement des recettes intérieures du Bénin (PAARIB) ; du Projet de construction des bâtiments des régies financières de l’État ; du Projet de Construction du Bâtiment des archives et du Centre de formation professionnelle de l’administration centrale des finances. Sur un montant prévisionnel de 7.093,75 millions de FCFA, 7.000 millions de FCFA du portefeuille seront pris en compte par les ressources intérieures du Budget national.

Justifiant, l’accroissement du budget 2021 du MEF Romuald Wadagni déclare « Pour le compte de 2021, le projet de budget du MEF est de 25.376.053 milliards de FCFA contre 18.166.717 milliards de FCFA en 2020, soit un accroissement de 39,68 %. Il y a eu un accroissement de 25,10 % des dépenses de personnel. Cela est dû aux effets financiers qu’induiraient catégoriels mais aussi, l’enveloppe à consacrer à l’apurement des rappels datant d’avant 2016 ainsi que le recrutement des 100 agents au profit de la DGI. Il y a l’accroissement de 12, 85 % des crédits d’achat de biens et de services. Cela s’explique par l’amélioration des crédits de fonctionnement des postes comptables et des délégations du Contrôle financier au niveau déconcentré. Il y a également l’augmentation de 20,81 % des crédits « transferts courants » qui s’explique par l’amélioration des subventions allouées aux structures sous-tutelle (ANDF, CENTIF, UT/FED, ANSSFD, etc). Et enfin il y a l’augmentation substantielle de 136,46 % des dépenses en capital. Cela est dû à l’inscription de ressources suffisantes au profit de construction du bâtiment des archives et du bloc de la DGB ainsi qu’à la construction et réfection des recettes des Impôts, de la Douane et du Trésor au niveau communal ».

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BÉNIN : AOUALE MOHAMED ABCHIR, PRÉSENTE SES LETTRES DE CABINET A AURÉLIEN AGBENONCI

mer Nov 18 , 2020
Nommé représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement ( PNUD), Aouale Mohamed Abchir, de nationalité djiboutienne, est allé ce mardi 17 novembre 2020, présenter ses lettres de cabinet au ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci. Titulaire d’un Doctorat en Géologie à l’Université Paris […]