Ghana : Les députés invités à approuver la levée de 5 milliards $.

Le gouvernement ghanéen demande aux parlementaires d’approuver la levée  de 2 789 milliards FCFA d’émissions d’euro-obligations en 2021. La  déclaration a été faite par le ministre des Finances, Ken Ofori-Atta.

Ken Ofori-Atta, ministre ghanéen des Finances

 Le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori-Atta a  présenté aux députés le budget de crédits. Mais avant, il a fait le point des dépenses prévues pour l’année 2021. À l’occasion, il a indiqué que « Sur le montant total à lever, 1,5 milliard de dollars (837  milliards FCFA) seront utilisés pour soutenir le budget 2021 et 3,5 milliards de dollars (1 952 milliards FCFA) pour couvrir les dettes du gouvernement ». Il précise que le gouvernement est optimiste sur le fait que des conditions de marché favorables, lui permettront d’augmenter l’Eurobond de 2 milliards de dollars (1 115 milliards FCFA) supplémentaires par rapport à l’émission initiale prévue de 3 milliards de dollars (1 673 milliards FCFA).

Il faut noter que si tout se passe comme prévu sur le marché mondial, l’émission obligataire deviendra la plus grande euro-obligation émise par le Ghana depuis 2007. Parallèlement, un montant de 27,4 milliards GHC (2 635 milliards FCFA) a été demandé par le ministre des Finances au gouvernement, pour couvrir les dépenses du premier trimestre 2021. Sollicitant l’approbation devant le Parlement, le ministre Ken Ofori-Atta, souhaite « que cette honorable Chambre approuve, par résolution, le retrait de la somme de vingt-sept milliards, quatre cent trente-quatre millions, cent quatre-vingt mille, cinq cent vingt Ghana cedis (27,4 milliards GHC) du Fonds consolidé ». Afin d’amener les honorables à comprendre le bien-fondé de cette décision du gouvernement, M. Ofori-Atta explique, « Il s’agit de faire face aux dépenses nécessaires à l’exercice des services du gouvernement au titre de la période expirant trois mois à compter du début de l’exercice ou à l’entrée en vigueur de la loi de crédits au titre de l’exercice 2021 ».

La rédaction

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

NIGÉRIA: L'ELECTION DE NGOZI OKONJO-IWEALA A LA TÊTE DE L’OMC REPORTÉE.

dim Nov 1 , 2020
L’élection du président de l’Organisation Mondiale du  Commerce (OMC), prévue pour le 28 octobre a été reportée faute de consensus. La nigériane Ngozi Okonjo-Iweala devra attendra attendre encore quelques jours pour voir son rêve se réaliser. La réunion des chefs de délégations des pays-membres, organisée le 28 octobre à Genève, […]