SOUDAN : ABDALLAH HAMDOK MÉCONTENT DES SANCTIONS INFLIGÉES PAR LES ÉTATS-UNIS.

Le Premier ministre soudanais Abdallah Hamdok a exprimé son désaccord sur les sanctions infligées à son pays, dans un entretien à Financial Times paru ce dimanche 11 octobre.

Selon Abdallah Hamdok, c’est injuste de maintenir le Soudan sur la liste noire des États-Unis. Il ajoute que l’expulsion d’Oussama Ben Laden du pays remonte à plus de 20 ans. Les sanctions émanent du fait qu’Omar el-Béchir avait accueilli le chef d’Al-Qaïda dans les années 1990. De plus la chute d’Omar el-Béchir date également de plusieurs  années. Le Premier ministre soudanais affirme « Les Soudanais n’ont jamais été des terroristes, c’était l’œuvre de l’ancien régime ». Pour lui, ces sanctions isolent  le Soudan, minent son économie et constituent un « péril sur la route » du pays « vers la démocratie ».

Le premier ministre soudanais Abdallah Hamdok

Par ailleurs, l’hypothèse d’une éventuelle reconnaissance d’Israël par Khartoum contre le retrait du Soudan de la liste noire des États-Unis  est rejetée par le chef du gouvernement soudanais. Il déclare « Nous voulons que ces sujets soient abordés séparément. »

Abdallah Hamdok prévoit créer  un « tribunal hybride » au Soudan, composé à la fois de magistrats soudanais et de la CPI pour juger  l’ex-dictateur Omar el-Béchir. Il estime que la meilleure option serait de réformer le système judiciaire soudanais  pour qu’il soit jugé dans son pays.

Il faut rappeler qu’Omar el-Béchir est poursuivi à Khartoum pour son coup d’État de 1989. Néanmoins la CPI souhaite le juger pour crime de guerre et crime de génocide lors de la guerre du Darfour.

E. KOUDJENOUME

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MALI : AKUFO-ADDO, REND UNE VISITE OFFICIELLE AU GOUVERNEMENT DE TRANSITION.

lun Oct 12 , 2020
Le président ghanéen Nana Akufo-Addo, président en exercice de la Communauté Économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a effectué un déplacement au Mali ce dimanche 11 octobre 2020. Il aura à échanger avec le gouvernement de transition. Accueilli à sa descente d’avion par le président de transition Bah Ndaw, […]