Côte d’Ivoire: La CEI arrête la liste électorale définitive des élections Présidentielles

La Commission Électorale Indépendante (CEI) a annoncé ce 29 septembre l’arrêt  de la liste électorale définitive. Face aux critiques et aux ultimatums de l’opposition, elle  reste indifférente et poursuit sa marche vers la présidentielle du 31 octobre.

Selon  Émile Ebrottié, porte-parole de la CEI, la Commission Électorale Indépendante en respect à son chronogramme prévisionnel, tend vers la date du 31 octobre 2020, date constitutionnelle de tenue de l’élection du président de la République.

La prochaine étape pour la CEI est celle de la distribution des cartes d’électeurs aux 907 000 inscrits soit près de 7,5 millions  au total. Ce pourcentage de 13,6 % visiblement plus élevé qu’à la précédente révision de la liste électorale d’après les chiffres de la liste électorale. 

Par ailleurs, l’opposition réclame l’audit international de la CEI depuis sa publication de la liste électorale provisoire en août. On note l’absence de l’opposition dans le renouvellement des bureaux des commissions locales. 

En outre, l’opposition condamne la partialité de la CEI par rapport à  la candidature d’Alassane Ouattara à un troisième mandat. Elle souhaite sa dissolution, ainsi que la dissolution du Conseil constitutionnel. 

E. KOUDJENOUME

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Sénégal : la place Faidherbe conjuguée au passé

ven Oct 2 , 2020
« Baya Ndar », c’est ainsi que s’appellera désormais la place «  Faidherbe », figure de l’entreprise coloniale française en Afrique de l’Ouest, a indiqué Rahma Sy, la directrice de cabinet du maire de Saint-Louis, Mansour Faye. Baya est dérivé du mot wolof «bayaal», qui veut dire « place publique, […]