BENIN : L’école de la fibre optique ouvre ses portes au début du mois de novembre

Les formations à l’école de la fibre optique démarrent au début du mois de novembre. Pour l’atteinte de cet objectif, le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahugnon Cakpo et son collègue en charge du numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ont visité en fin de semaine écoulée, le site de l’ex Ecole supérieure des Télécommunications du Bénin retenu pour abriter la future école de formation aux métiers de la fibre optique et du numérique.

Le digital a changé radicalement le mode de fonctionnement des entreprises. L’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication est indispensable notamment pour fidéliser la clientèle, et ainsi faire face à la concurrence. Ayant compris son importance, le gouvernement de son excellence  Patrice Talon est déterminé à doter le Bénin, d’une école de formation aux métiers de la fibre optique et du numérique. C’est bien dans ce cadre, que le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahugnon Cakpo et son collègue en charge du numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, ont visité en fin de semaine écoulée, le site de l’ex Ecole supérieure des Télécommunications du Bénin retenu pour abriter la future école de formation aux métiers de la fibre optique et du numérique. Au cours de cette sortie, le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Mahugnon Cakpo a annoncé que les activités de cette école vont commencer par les différentes déclinaisons de la fibre optique qui nécessitent des travaux de réfection au niveau du site. Il a souligné que les différentes parties sont tenues de respecter les délais des travaux de réhabilitation du site afin que la formation puisse démarrer d’ici début novembre au plus tard. M. Mahougnon Kakpo, précise que « toutes les dispositions sont en train d’être prises avec les partenaires de Montereau, qui viendront former les formateurs afin que les deux premières cohortes puissent être lancées. Nous avons du boulot et nous avons besoin de mettre la pression sur nos collaborateurs afin de tenir dans les délais ».

Quant au directeur général de l’Agence pour le Développement du Numérique (ADN), aussi présent sur le site, « à travers l’école de formation aux métiers de la fibre optique et du numérique, le gouvernement entend doter les apprenants des outils intellectuels nécessaires pour devenir des acteurs du déploiement de l’Internet haut débit et très haut débit sur l’ensemble du territoire », a-t-il expliqué.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Côte d'Ivoire: La CEI arrête la liste électorale définitive des élections Présidentielles

ven Oct 2 , 2020
La Commission Électorale Indépendante (CEI) a annoncé ce 29 septembre l’arrêt  de la liste électorale définitive. Face aux critiques et aux ultimatums de l’opposition, elle  reste indifférente et poursuit sa marche vers la présidentielle du 31 octobre. Selon  Émile Ebrottié, porte-parole de la CEI, la Commission Électorale Indépendante en respect […]