NIGÉRIA : 750 MILLIONS $ POUR LE SECTEUR ÉLECTRIQUE EN 2021

La Banque mondiale prévoit octroyer 750 millions $ en 2021 pour accompagner les réformes du secteur électrique au Nigéria. Les décaissements qui se feront en trois tranches s’achèveront en 2023 et permettront au pays d’améliorer son alimentation en électricité.

La Banque mondiale a annoncé qu’elle commencera le décaissement des 750 millions $ alloués au secteur électrique nigérian en 2021. L’opération qui entre dans le cadre du Programme de redressement du secteur électrique nigérian (PSRP) prendra fin en 2023 selon l’institution. Elle allouera ainsi au programme 426 millions $ en 2021, et 162 millions $ en 2022 et 2023.

Le PSRP a pour ambition d’améliorer la fiabilité de la fourniture électrique dans le pays, d’accroître la santé financière du secteur et d’améliorer sa gestion. Selon la Banque Mondiale, les pressions fiscales engendrées par la contraction d’au moins 3 % du PIB prévue pour cette année, rendront encore plus urgentes les réformes du secteur électrique.

En 2019, le manque à gagner du secteur électrique s’est élevé à 1,72 milliard $ soit l’équivalent de 0,4 % du PIB soit plus que le budget alloué à la santé. La Banque Mondiale a affirmé : « Le manque de financement pour le compte de l’année 2020 est de 8,1 milliards $ et ce déficit s’accroîtra de 1 milliard $ par an sans la mise en place des réformes du secteur électrique ».


Witchédji Gbaguidi.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BÉNIN : ATELIER D’ACTUALISATION DU FICHIER ÉLECTORAL

sam Sep 19 , 2020
Au cours d’un atelier à Bohicon, le président du Conseil d’Orientation et de Supervision de la Liste Electorale Permanente Informatisée (COS-LEPI), Gilbert Bangana a lancé les activités entrant dans le cadre de l’actualisation du fichier électoral ce 17 septembre 2020. A cet atelier, l’actualisation du processus du fichier électoral a […]