Bénin : Le gouvernement apporte un soutien financier aux personnes vulnérables

Œuvrer pour le bien être de la population, tel est le devoir auquel s’attelle le gouvernement de Patrice Talon. C’est bien dans cette dynamique que le ministère des affaires sociales et de la microfinance, a apporté un appui financier de 7.500.000 Fcfa, à quatre-vingt (80) étudiants handicapés non boursiers et 60 parents de triplés et quadruplés ce jeudi 3 Septembre 2020.

Très soucieux du bien-être de la population, le président de la République à travers le Ministère des affaires sociales et de la microfinance, a lancé ce jeudi 03 septembre 2020, l’édition 2020 de la remise d’appuis aux étudiants handicapés non boursiers et non secourus; et aux parents de triplés, quadruplés. La cérémonie, co-présidée par la Ministre des affaires sociales et de la microfinance, Madame Véronique Tognifodé Mèwanou et la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Madame Eléonore Yayi Ladékan, a été financée par le Fonds d’Appui à la Solidarité Nationale (FASN).

Les récipiendaires de cette action sociale de la part du gouvernement sont au total 80 étudiants handicapés non boursiers et non secourus dont 45 de l’Université d’Abomey-Calavi; 35 de l’Université de Parakou et 60 parents de triplés, quadruplés au plan national. Au cours de la cérémonie, Alphonse Sogadji, Directeur Général du FASN a indiqué qu’« Il est du devoir de la nation de venir en aide à ses fils et filles dans le besoin car les difficultés des uns ont des répercussions sur la vie des autres ».

Par ailleurs, la Ministre de l’enseignement supérieur et de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Madame Eléonore Yayi, a précisé que «  cet appui du FASN aux étudiants handicapés non boursiers et non secourus, vient renforcer les actions déjà menées par le Centre des Œuvres Universitaires et Sociales ». Après avoir félicité les étudiants bénéficiaires, elle les exhortera à faire bon usage des subventions. Aussi a-t-elle rassuré les étudiants de la disponibilité des rectorats des différentes universités à les écouter pour leurs différentes préoccupations. Il faut noter que le montant total des subventions octroyées pour le compte de cette première phase qui regroupe les bénéficiaires des départements de l’Atlantique, du Littoral et de l’Ouémé, s’élève à environ 7 500 000 FCFA.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ÉCONOMIE : La hausse des cours mondiaux de l'or fait le bonheur des États africains.

lun Sep 7 , 2020
L’Afrique et en particulier les États sahéliens, comme le Mali, le Burkina Faso et le Niger, gros producteurs de métal jaune ont connu ces dernières années un boom aurifère. La hausse des cours mondiaux de l’or est une bonne nouvelle,  mais dans la bande sahélienne, les groupes djihadistes tentent de […]