MAURITANIE: DES ONG SE MOBILISENT POUR LA RÉCUPÉRATION DE BIENS MAL ACQUIS

En Mauritanie, 14 organisations se sont réunies  en partie civile, dans le processus judiciaire des affaires de corruption, de détournements de fonds et de spoliation de biens publics, contre d’anciens dirigeants du pays ce vendredi 4 septembre 2020.

L’ancein président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz


Le collectif d’organisations inscrit son action dans le cadre d’une « alliance pour la restitution au peuple mauritanien de ses biens mal acquis ». Selon le président de l’Observatoire de lutte contre la corruption, Abdallahi Bellil,  la mission des ONG est d’associer leurs voix aux nombreuses voix pour réclamer la restitution, des biens détournés et spoliés au peuple.

Pour  l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, les révélations de corruption et de détournements de biens publics suspectés par le rapport d’enquête parlementaire est sans fondement. Ses partisans affirment que c’est une campagne de dénigrement orchestrée par l’État et relayée par les médias, le Parlement, la police et les ONG.  Selon l’ancien ministre des Affaires étrangères, Isselkou Izid Bih, c’est grâce au président Mohamed Ould Abdel Aziz que ces ONG ont acquis cette possibilité.

Mohamed Ould Abdel Aziz stipule  que  le pouvoir actuel aurait  peur de lui, et ferait tout pour le « neutraliser » politiquement

Esther k.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

MADAGASCAR : COLERE DES PAYSANS APRÈS LA FERMETURE DE L’USINE AAA

dim Sep 6 , 2020
Au Madagascar, des éleveurs de vaches laitières et producteurs de lait sont en colère après la fermeture par l’administration fiscale de l’usine de produits laitiers AAA. Le samedi 5 septembre, ils ont déversé des centaines de litres de lait dans les rues d’Antsirabe et de Betafo, deux villes situées à […]