ZLECAF : RWANDA, LE PAYS LE MIEUX ENGAGÉ ET PRÉPARÉ A LA MISE EN ŒUVRE

Le niveau d’engagement et de préparation à la mise en œuvre de la ZLECAf est inférieur à 50 % révèle le rapport d’évaluation de l’initiative Afro Champions, une plateforme d’échanges portée par des chefs de grandes entreprises et des personnalités politiques du continent africain, en partenariat avec le cabinet Konfidants. Le top 10 de ce classement étant dominé par les pays d’Afrique de l’Est et de l’ouest.

Les résultats résultent d’une évaluation basée sur quatre indicateurs principaux et de dix sous-indicateurs. Il s’agit de l’engagement envers l’Accord / Traité de libre-échange, à travers la signature et la ratification de la ZLECAf et la mise place d’une stratégie nationale de mise en œuvre de la ZLECAf accessible au public; l’engagement en faveur de la libre circulation, à travers la signature et la ratification du protocole sur la libre circulation des personnes et l’ouverture des visas du pays ou encore la préparation à la facilitation des échanges. Avec pour sous-indicateurs: la qualité de l’infrastructure commerciale et l’efficacité des douanes.

Malgré son lancement en juillet 2019, pratiquement tous les pays sont à la traîne dans l’achèvement des stratégies nationales de mise en œuvre de la ZLECAf. 30 pays sur les 55 avaient ratifié l’accord en janvier 2020; Pourtant, il avait été décidé de finaliser les préparatifs techniques en vue du démantèlement des droits de douane sur les biens commercialisés dans le cadre de la ZLECAf, avant le 1er juillet 2020. Le Rwanda est le pays le plus engagé et le mieux préparé du continent pour la mise en œuvre de la ZLECAf avec un score global de 74,26 %.

Autres pays de l’Afrique  de l’Est Kenya ( 2 ième ), l’Ouganda ( 5 ième ) et Djibouti ( 9 ième ). En Afrique de l’Ouest, le Togo vient en 3ème position devant ses voisins comme la Côte d’Ivoire (4 ième ), le Ghana ( 6 ième ), le Sénégal ( 7 ième) et le Niger ( 10 ième). Parmi les pays les moins classés en matière de performance globale, on compte l’Angola ( 46 ième ), la Libye ( 49 ième ) et le Burundi ( 50 ième ), qui n’ont ni ratifié la ZLECAf, ni le Protocole sur la libre circulation des personnes.

H. IDRISSOU

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

DIPLOMATIE : MIKE POMPEO VA VISITER LE SOUDAN

mar Août 25 , 2020
Mike Pompeo, le Secrétaire d’Etat américain, se rendra au Soudan, dans le cadre d’une visite dans plusieurs pays du Moyen-Orient. Cette sortie contribuera à réchauffer les relations entre les deux pays et permettre à Khartoum de tendre vers un allègement de sa dette. Du 23 au 28 août, le Secrétaire […]