COTE D’IVOIRE : LE CANDIDAT DU PARTI RHDP POUR LA PRÉSIDENTIELLE ENFIN CONNU.

Annoncé officieusement pour être candidat à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire  après la mort du premier ministre Ahmadou Gon Coulibaly, le président ivoirien Alassane Ouattara a été officiellement investi, ce samedi 22 août 2020 à Abidjan, candidat de son parti. Ainsi il briguera un troisième mandat jugé inconstitutionnel par ses opposants.

Alassane Ouattara a été officiellement investi du RHDP ce saùedi 22 août 2020

Le président Alassane Ouattara  élu en 2010 puis réélu en 2015, avait initialement annoncé en mars son intention de ne pas se représenter et de passer le relais à son Premier ministre Ahmadou Gon Coulibaly. Malheureusement celui-ci contre toute attente mourut le 8 juillet d’un infarctus. Cette situation oblige M. Ouattara à revoir ses plans. Pour répondre aux appels de ses partisans il a annoncé qu’il briguerait finalement un troisième mandat.

C’est alors que Henriette Diabaté, première vice-présidente du parti au pouvoir, s’adressant à M. Ouattara debout à ses côtés, devant des dizaines de milliers de supporteurs rassemblés au stade Houphouët-Boigny a déclaré, « Je vous investis ce 22 août comme candidat du RHDP à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 « . Visiblement très joyeux le président Ouattara lui a ensuite donné des accolades puis  s’est exprimé  quelques minutes plus tard pour remercier et rassurer ses sympathisants.

Par ailleurs, cet acte posé par les membres du RHDP, est qualifié d’anticonstitutionnel par les opposants. Car les textes de la constitution limitent le nombre de mandat à deux pour les potentiels candidats. Maurice Kakou Guikahué, numéro deux du principal mouvement d’opposition, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) affirme  » Constitutionnellement, le président Alassane Ouattara ne peut pas avoir un troisième mandat. Il ne peut pas être candidat et il le sait « .

Quant à Pascal Affi N’Guessan, ancien Premier ministre du président Gbagbo, il s’insurge contre Alassane Ouattara et déclare  » C’est une candidature dangereuse qui arrive dans un contexte volatil « . Souhaitant que M. Ouattara sorte dignement de l’arène politique, il lui conseille de  » renoncer à ce troisième mandat  afin que l’avenir ne soit sombre, aussi bien pour lui que pour la Côte d’Ivoire ». Mais du côté de la mouvance, l’analyse semble être le contraire, car la Constitution ayant été révisée en 2016, les partisans de M. Ouattara affirment que cette révision a remis le compteur des mandats à zéro.

Mais ses adversaires jugent anticonstitutionnelle une troisième candidature. Au nombre de ses adversaire, on peut citer M. Guillaume Soro, M. Laurent Gbagbo,  Henri Konan Bédié  et Affi N’Guessan.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Benin/Parakou : Le nouveau Maire investit dans ses fonctions

dim Août 23 , 2020
Le Maire Inoussa Chabi Zimé du parti BR a officiellement pris fonction ce vendredi à la mairie de Parakou. Il remplace Aboubakar Yaya  du parti FCBE qui n’a fait que quelques mois à la tête de la municipalité. Le parti Forces Cauris pour un Bénin Emergent a perdu la majorité […]