MAURITANIE : Mohamed Bilal nommé Premier Ministre

Le Président Mohamed Ould Cheikh Gazouani a nommé dans la journée de ce jeudi 6 août 2020, Mohamed Ould Bilal au poste de Premier Ministre suite à la démission d’Ismaïl Sidiya. Il aura pour première mission, la formation d’un nouveau gouvernement.

Mohamed Bilal, nouveau Premier Ministre de la Mauritanie.

 La Mauritanie a depuis quelques heures un nouveau Premier Ministre. En effet, après la démission de Ismaïl Bedda, Le président Ghazouani par décret présidentiel a nommé Mohamed Ould Bilal Premier ministre. Notons que le président Ghazouani a reçu le nouveau Premier ministre ce matin, jeudi 06 août 2020, peu après la démission du gouvernement d’Ismaïl Sidiya.

A l’issue de la réunion avec le chef de l’Etat, M. Ould Bilal a, dans une déclaration remercié le président de lui avoir donné l’opportunité de servir le pays à travers cette mission. Âgé de 57 ans et originaire de Trarza au sud du pays, le nouveau chef du gouvernement a été plusieurs fois ministre sous l’ancien président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

Précédemment ministre de l’équipement et de transports puis ministre du l’habitat et de l’urbanisme, le nouveau premier ministre aura à charge une lourde mission, car ce changement de gouvernement est intervenu au lendemain de la remise d’un rapport parlementaire accablant sur la gestion de l’ancien Président Mohamed Ould Cheikh Abdallahi. Ce document présente des faits de corruption, de bradage de sociétés d’État ou encore de malversation dans des secteurs clés de l’économie comme les mines, le pétrole ou la pêche.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN: LE MAIRE CHARLEMAGNE YANKOTY EN GUERRE CONTRE LA DIVAGATION DES ANIMAUX

sam Août 8 , 2020
Le maire de la ville capitale se préoccupe de la libre circulation et de la sécurité de ses citoyens. Plusieurs accidents de circulation sont causés par des animaux laissés en divagation par leurs propriétaires. Les statistiques à cet effet ne sont pas bonnes, elles appellent à un sursaut collectif pour […]