TANZANIE : La présidentielle fixée au 28 octobre

Le président John Magufuli est candidat à sa propre succession. À la tête du pays depuis 2015, il est accusé d’avoir favorisé au cours de son premier mandat la restriction des libertés publiques, d’avoir fait preuve d’autoritarisme et minimisé la dangerosité du nouveau coronavirus. En effet la Tanzanie n’a plus publié de chiffres officiels concernant le Covid-19 depuis le 29 avril et, contrairement à ses voisins, n’a pris aucune mesure particulière pour combattre le virus. Le président Magufuli a une nouvelle fois affirmé que le pays n’avait aucun patient atteint du coronavirus et appelé les touristes étrangers à s’y rendre.

e président John Magufuli est candidat à sa propre succession

Le principal parti d’opposition, le Chadema, a plusieurs candidats pour les primaires, dont l’ex-député Tundu Lissu qui avait été victime en septembre 2017 d’une tentative de meurtre. L’opposition qui n’a pas l’intention de boycotter le scrutin a appelé à la formation d’une commission électorale indépendante. 

l’ex-député Tundu Lissu, candidat

Le chef du Chadema, Freeman Mbowe, hospitalisé le mois dernier pour une jambe cassée après avoir été victime d’une attaque dénoncée comme “politiquement motivée” par son parti, est aussi candidat. Aussi l’ancien chef de la diplomatie tanzanienne Bernard Membe, a quitté le CCM pour rejoindre un autre parti d’opposition, l’Alliance pour le changement et la transparence (ACT-Wazalendo), dont il cherchera à obtenir l’investiture pour la présidentielle rapporte l’AFP.

H. IDRISSOU

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

ZAMBIE : 10 millions $ aux agriculteurs affectés par le changement climatique

mar Juil 21 , 2020
C’est par le biais du PAM que l’Allemagne a alloué 10 millions $ à la Zambie pour soutenir 104 000 fermiers dans l’amélioration de leur résilience au changement climatique. Ces fonds permettront d’améliorer les rendements, diminuer les pertes post-récoltes et permettre l’adoption de cultures plus résistantes.  Achim Burkart, l’ambassadeur de […]