PRODUITS PETROLIERS : Le Niger et le Nigéria envisagent la reprise des exportations

Les responsables des secteurs pétroliers des deux pays ont discuté vendredi des conditions de reprise des exportations nigériennes de produits pétroliers vers le Nigéria.

Les exportations avaient été suspendues en raison de la baisse de la demande au Nigéria et des difficultés liées à la pandémie du coronavirus. Environ 20 000 barils de pétrole sont extraits par jour au Niger et  la moitié sert à satisfaire la demande domestique. Le reste est traditionnellement exporté vers des marchés demandeurs comme le Nigéria (surtout du gasoil), dont la faiblesse des activités de raffinage a créé une importante dépendance vis-à-vis des importations. Selon le ministre nigérien du pétrole, les négociations qui permettront principalement de  « revoir avec réalisme, minutie, et pragmatisme tous les contours liés à l’acheminement du pétrole nigérien vers le Nigéria », dans une logique de durabilité rapporte l’agence ecofin.

La partie nigérienne souhaite notamment un nouvel itinéraire plus fiable pour le camionnage des produits pétroliers vers le Nigéria. Le Niger a exporté vers le Nigéria près de 2 000 000 de tonnes de carburant (Super et gasoil) et 100 000 tonnes de GPL depuis 2012 ou la raffinerie de Zinder est opérationnelle.

H . IDRISSOU

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Sécurité en Afrique : Alger emboîte le pas à Alexandrie.

mar Juil 21 , 2020
Désormais Alger fait partie des villes les plus sûres du continent africain. Dans un classement établi par le site de statistiques Numbeo, la capitale algérienne se positionne à la 5ième place des villes les plus sécurisées en Afrique au premier semestre 2020. Elle est devancée par Le Caire (Égypte), Addis-Abeba […]