CAMEROUN : UN NOUVEAU DECRET POUR LA RELANCE DU DIALOGUE SOCIAL.

Le Président de la République camerounaise, Paul Biya a signé le lundi 23 mars 2020, un décret, déterminant les caractéristiques des attributs et insignes des Conseillers Régionaux et Municipaux et portant création, organisation et fonctionnement du Comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations du Grand Dialogue National ( GDN ).

Paul Biya, Président de la République camerounaise

La démocratie connaît de nos jours une avancée en Afrique. Plusieurs dirigeants font voter des projets de loi allant dans le sens du respect des droits des peuples. Restant dans cette démarche, le président camerounais Paul Biya a signé un nouveau décret ce lundi 23 mars 2020, définissant les caractéristiques des attributs et insignes des Conseillers Régionaux et Municipaux et portant création, organisation et fonctionnement du Comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations du Grand Dialogue National (GDN).

Après plusieurs années de gestion centralisée du pouvoir, la décentralisation est depuis quelques mois, une effectivité au Cameroun. Plusieurs maires ont été élus à l’issue des élections municipales récemment organisées. Cette décision de transmettre à chaque localité, sa gestion, est perçue aux yeux des observateurs locaux comme une mesure permettant d’accélérer la décentralisation, et d’aider à mettre fin à la crise séparatiste dans les deux régions anglophones du pays.

En effet, le Cameroun, est en proie à une crise depuis plusieurs mois et un Grand Dialogue National avait été organisé par le gouvernement au palais des Congrès de Yaoundé du 30 septembre au 4 octobre 2019 pour régler la crise socio-politique et sécuritaire, particulièrement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ce retour de la paix, tant souhaité par le président camerounais l’amène six mois après à signer le décret portant création, organisation et fonctionnement du Comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations du Grand Dialogue National (GDN), dont la gestion est laissée au Premier Ministre, chef du gouvernement, qui en assure la présidence. Plusieurs personnalités auront à accompagner le premier ministre dans cette tâche républicaine qui lui a été confiée.

Parmi celles-ci, on peut citer entre autre, le président de la Commission Nationale pour la Promotion du Bilinguisme et du Multiculturalisme, l’archevêque métropolitain de Yaoundé, l’archevêque émérite de Douala, le président du Conseil National de la Jeunesse, deux représentants de l’église catholique relevant de la province ecclésiastique de Bamenda, un représentant de l’église presbytérienne camerounaise, un représentant de la Cameroun baptiste convention, deux représentants de la communauté musulmane établis dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, une représentante des associations des femmes des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, trois représentants de la diaspora, quatre représentants de la société civile.

H. HOUETCHI

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CONSEIL NATIONAL DES PROMOTEURS DE WEB TV DU BENIN, Wilfrid KINTOSSOU élu Président.

dim Juil 19 , 2020
Une nouvelle ère s’ouvre dans le monde des promoteurs de web TV au Bénin. Depuis quelques heures le Conseil national des promoteurs de WEB TV du Bénin a, à travers une Assemblée générale tenue ce samedi 18 juillet 2020 à Calavi choisi Wilfrid KINTOSSOU, président. L’homme aura à diriger l’instance […]
First Afrique Tv