CAMEROUN : L’impressionnante innovation d’un Camerounais, pour la lutte contre le covid-19.

L’Afrique a une fois encore prouvé à la face du monde, qu’elle regorge d’un grand nombre de chercheurs. Afin d’éviter des contacts fréquents entre patients et professionnels de la santé en cette période de pandémie, ainsi que l’exposition des malades à d’autres virus dans les centres de santé, Yannick Mbarga pharmacien et  chercheur camerounais a découvert une application nommée Idocta, qui permet aux médecins de faire la téléconsultation aux malades.

La consultation médicale à distance permet aux patients de se faire consulter à distance par un médecin généraliste ou spécialiste. Ce procédé s’avère idéal pour les personnes ne pouvant pas se déplacer, ou lorsque le cabinet ou centre de santé se trouve loin. Le cauchemar des salles d’attente, parfois des heures d’attente sans pouvoir rencontrer le médecin, la fatigue, le stress et surtout l’exposition des malades dans les centres de santé qui sont les sources de contamination et de propagation des virus, sont à présent conjugués au passé grâce à la mise en place d’une application nommée Idocta par un chercheur camerounais. Avec plus de 12 mille cas de COVID-19 signalés au Cameroun, de nombreuses personnes vulnérables craignent de quitter leur domicile pour suivre un traitement médical pour d’autres affections. Elles ont peur d‘être exposées au coronavirus dans un établissement de santé.

Mais grâce à IDocta, une nouvelle application, les patients sont désormais reliés à des médecins qui peuvent leurs rendre visite à domicile. Cette innovation est appréciée par de nombreuses personnes qui louent l’initiative et félicitent l’auteur de la découverte. M. Sévérin Nsoé, fonctionnaire à la retraite a exprimé sa joie en ces termes :  » Cela signifie que nous pouvons éviter de sortir et nous permet de répondre aux exigences de la distanciation sociale. Cela nous donne une sécurité que nous n’aurions pas pu avoir si nous devions aller à l’hôpital où les files d’attente sont souvent longues, où il y a beaucoup de monde. Ainsi, à la maison, le risque de contamination est extrêmement faible, nous sommes en sécurité ”.

Quant à Yannick Mbarga, créateur de l’IDocta, il explique que  » le problème qu’IDocta résout est l’accès à des soins de santé abordables pour les gens. Nous avons constaté que les centres urbains sont surpeuplés, les hôpitaux sont surpeuplés dans les centres urbains. Et dans les zones rurales, nous sommes confrontés à ce que l’on appelle le phénomène des déserts médicaux. IDocta apporte une solution pour améliorer l’accessibilité des gens aux soins de santé grâce à la technologie ”. Par rapport aux dépenses que cette méthode de consultation et de traitement peut générer, M. Mbarga précise :  » Chaque visite à domicile coûte 9 dollars américains, soit un peu plus qu’une consultation dans un hôpital public, mais moins qu’un rendez-vous dans une clinique privée « . Rassurant les patients, il affirme que, plus de 200 médecins sont connectés à la plateforme d’Idocta et sont régulièrement testés pour la COVID-19. S’ils sont positifs, ils sont tout simplement retirés de la liste des médecins visiteurs.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

CEP /Covid : Voici les dispositions à prendre selon Salimane Karimou

ven Juil 3 , 2020
Les candidats au Certificat d’Études Primaires(CEP) ouvrent le bal dès le lundi 6 juillet prochain, ceci dans le cadre des examens de fin d’année dans l’enseignement général. À cet effet le ministre de l’enseignement maternel et primaire, Salimane Karimou a lancé une note à l’endroit du corps enseignant, des parents […]