Angola/Corruption : Isabel dos Santos parle d’un règlement de compte politique.

Isabel dos Santos

Isabel dos Santos, fille de l’ex président Jose Eduardo dos Santos accusée de corruption a dénoncé lundi un “ déni de justice ” après le rejet de l’appel qu’elle a formé contre le gel de ses avoirs.

Isabel dos Santos

La milliardaire est soupçonnée par la justice et les autorités angolaises d’importants détournements de fonds publics, récemment évalués à 5 milliards de dollars. En décembre, un juge civil de Luanda avait ordonné le gel des comptes bancaires et des actifs d’Isabel dos Santos et de son époux d’origine congolaise, Sindika Dokolo, dans une pléiade de sociétés angolaises. La justice portugaise a fait de même en gelant à son tour ses comptes et certains de ses actifs au Portugal, où elle a investi dans la banque et la téléphonie. Elle déplore un règlement de comptes politique et dit s‘être vue “ dénier toute justice de la part des tribunaux en Angola et au Portugal ”.

Selon Isabel dos Santos, les allégations à son encontre sont sans substance et basées sur des preuves falsifiées. La semaine dernière, le procureur général de Luanda Helder Pitta Gros, en charge du dossier, a indiqué à la presse qu’il n’excluait pas de délivrer un mandat d’arrêt international contre Mme dos Santos, qui vit hors d’Angola.

H. IDRISSOU

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Covid-19/Éthiopie : Un moine de 114 ans survit à la pandémie

lun Juin 29 , 2020
Tilahun Woldemichael, un moine orthodoxe dont la famille dit qu’il a 114 ans a survécu au coronavirus.  Il a été libéré d’un hôpital jeudi dernier après trois semaines d’hospitalisation. De l’oxygène et de la dexaméthasone, un stéroïde bon marché et largement disponible, sont les soins qu’il a reçus. Selon des […]