Bénin : Renforcement des acteurs de la protection des enfants

Afin d’outiller les acteurs de protection des enfants pour une meilleure synergie d’actions, un atelier de renforcement des capacités a été organisé en leur faveur du mardi 23 au jeudi 25 juin 2020 à Cotonou.

Les enfants étant des êtres vulnérables, ils ont le droit d’être mieux protégés par les adultes. En dehors des parents qui sont les premiers gardiens, plusieurs organismes nationaux et internationaux veillent à leur protection et se battent de jour comme de nuit pour que les droits des enfants ne soient brimés sous aucun prétexte. Le gouvernement béninois ne dérobe pas à cette règle. Dans l’optique de la réussite de cette tâche noble, il a lancé le mardi 23 juin dernier un atelier de renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la protection des enfants. Prévu pour durer trois jours soit du mardi 23 juin au jeudi 25 juin 2020, il a pour but de permettre aux participants d’approfondir leur connaissance en matière de synergie d’actions et des services de qualité aux enfants en situation de vulnérabilité et le renforcement des capacités pour des acteurs de protection de l’enfant dans les départements de l’Atlantique, du Littoral et de l’Ouémé et plus précisément dans les communes de Porto-Novo, Cotonou et Sô-Ava.

Au nombre d’une trentaine, les acteurs engagés dans cette lutte auront la chance d’enrichir leurs connaissances sur les mécanismes pour mieux protéger cette couche vulnérable de la population. Notons que les travaux de cet atelier sont structurés en deux phases. Une phase réservée aux communications et l’autre pour les travaux de sous-groupes avec restitutions en plénière suivies de la synthèse. Pour Florent Zinsou Bonou, coordonnateur de projet à CIPCRE-Bénin et Superviseur de l’atelier : « L’atelier a pour but de créer un environnement protecteur aux enfants contre les violations de leurs droits dans ces trois départements. Deux principales thématiques sont retenues pour être abordées dans le cadre de cette session de formation ». Il explique que : « l’accompagnement social personnalisé des enfants en situation difficile et les normes et standards de gestion des enfants en situation difficile selon la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest ( CEDEAO ) sont ces deux thématiques ».

« Pour cette première journée de la formation, nous avons abordé les procédures opérationnelles et les standards édictées par les pays membres de la CEDEAO pour la protection des enfants en mobilité et les jeunes migrants », a confié Ronny Anago, référent protection de l’enfant à Educo-Bénin et un des formateurs du jour. Il insiste qu’il est important pour tous les acteurs de protection de l’enfant « d’harmoniser leurs approches et d’avoir les mêmes principes directeurs similaires aux autres membres de la chaine de l’espace CEDEAO ».

H. HOUETCHI

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Bénin/Covid19 : La barre des 1000 contaminations désormais franchie

jeu Juin 25 , 2020
Le compteur de cas de malades de covid-19 au Bénin ne cesse de grimper depuis des semaines avec des cas enregistrés tous les jours depuis un moment. Le dernier point du gouvernement en date du 24 Juin affiche 1017 cas dont 14 décès et 715 sous traitement. 210 cas enregistrés […]
First Afrique Tv