Bénin : Le ministre Wadagni clarifie les mesures sociales.

Lors d’une sortie médiatique, le ministre Romuald Wadagni a expliqué la décision prise par le gouvernement au sujet du payement des factures d’électricité et d’eau. Selon l’argentier national les 5,76 milliards de francs CFA serviront à prendre en charge la hausse tarifaire des prix d’électricité décidée par l’Autorité de Régulation de l’Électricité ( ARE ).

Pour alléger la souffrance des populations due aux effets du coronavirus, le gouvernement béninois a pris des mesures sociales pour soutenir les couches les plus vulnérables et les acteurs des activités les plus touchées par la covid-19. Au nombre de ces mesures, 5,76 milliards de francs CFA sont alloués au payement des factures d’eau et d’électricité au cours de la période de la pandémie.

Mais en réalité, cette mesure n’aura pas d’effets remarquables sur le vécu quotidien des béninois, car ils doivent encore payer des factures d’eau et d’électricité comme d’habitude. Le ministre de l’économie et des finances a expliqué que « le gouvernement a décidé et ça ce n’est pas pour les entreprises, mais pour l’ensemble de la population. Vous, moi, tout le monde et tous ceux qui sont connectés au réseau SBEE – C’est plus de 300 milles foyers connectés de ne pas appliquer la hausse tarifaire ». Afin de rendre claire la décision du gouvernement mal comprise par bon nombre de personnes, il déclare « Vous savez l’Autorité de régulation de l’électricité ( ARE ) a décidé de nouveaux tarifs qui auraient dû être mis en application à partir du mois de mars, mais l’arrivée de cette crise a fait que l’État a décidé depuis le mois de mars de ne pas appliquer ces nouveaux tarifs qui auraient entrainé une hausse de vos factures ». Sur une période de 6 mois l’État aura à payer la hausse tarifaire des prix d’électricité. « L’État tous les mois paye à la place de chacun des utilisateurs, de consommateurs d’électricité. C’est le différentiel de tarif qui aurait dû apparaitre sur facture et qui n’est pas fait. Ça se poursuivra au moins jusqu’à la fin du mois de septembre », a précisé monsieur Wadagni. Il faut donc retenir de ces déclarations que les Béninois doivent continuer à payer les factures d’eau et d’électricité. En réalité l’État béninois ne prend en charge que la hausse tarifaire du prix de l’électricité décidée par l’ARE sur une période qui prendra fin en septembre.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Présidentielle/Côte d'Ivoire : Henri Konan Bédié candidat à l’investiture du PDCI

lun Juin 22 , 2020
L’ancien président ivoirien, Henri Konan Bédié, 86 ans a annoncé samedi qu’il serait candidat à l’investiture de son parti le PDCI, principale formation de l’opposition, pour l‘élection présidentielle du 31 octobre. La candidature d’Henri Konan Bédié a été suscitée par les membres du secrétariat exécutif, les vice-présidents, les délégués départementaux […]