ECONOMIE : 182,38 milliards de Francs cfa à la Côte d’Ivoire pour prévenir les risques d’inondation

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale a approuvé lundi un crédit IDA d’une valeur 182,38 milliards de francs cfa à la Côte d’Ivoire pour prévenir les risques d’inondation et améliorer la qualité de gestion des déchets solides à Abidjan et les grandes villes du pays, selon un communiqué.

À Abidjan, comme dans toutes les grandes villes africaines, les pratiques en matière de gestion des déchets ne sont pas encore bien maîtrisées. La croissance démographique, l’accroissement des activités économiques et la crise socio-politique ne font qu’aggraver la situation. Cela se traduit par une forte urbanisation du territoire, une transformation des habitudes de consommation et par conséquent, une forte production de déchets, qui est en constante augmentation.

Ce crédit IDA d’une valeur 182,38 milliards de francs cfa est donc la bienvenue. Il vise à améliorer la gestion des eaux pluviales et des ordures ménagères afin de réduire les risques d’inondations et sanitaires élevés auxquels sont confrontés les ménages urbains pauvres. La première phase de mise en œuvre de ce projet, dotée d’une enveloppe de 21,42 milliards de francs cfa, sera  consacrée à la construction ou la réhabilitation de systèmes de drainage pour une meilleure canalisation des eaux pluviales dans les communes les plus exposés comme Yopougon et Abobo, ainsi que Grand Bassam. L’autre objectif du projet est de mettre en place un système d’alerte précoce des inondations et de renforcer les capacités des institutions en charge des questions d’assainissement et de la planification urbaine, à travers la formation et l’équipement en technologies numériques. Il faut rappeler que le pays est marqué ces derniers temps par une forte saison de pluie.

A.HOUINDO

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Présidentielle/TANZANIE : John Magufuli candidat pour un deuxième mandat.

mer Juin 17 , 2020
Le président tanzanien a annoncé être candidat à sa propre succession  lors des élections générales prévues en octobre dont la date reste à fixer ; après un premier mandat caractérisé par la restriction des libertés publiques. John Magufuli a déclaré à la presse avoir la responsabilité de promouvoir son programme pour  […]