Guinée / Covid 19 : Le Groupe Banque centrale populaire offre 500 millions de francs guinéens au gouvernement

Le Fonds Spécial de riposte à la Covid-19 et de stabilisation économique de la Guinée a reçu 500 millions de francs venant de la part de la Banque populaire Maroco-guinéenne (BPMG), une filiale de Groupe Banque centrale populaire ( BCP ) du Maroc. Cet appui vise à faire face aux conséquences dues au coronavirus.

Mamadi Camara, le ministre guinéen de l’économie et des finances

C’est Mamadi Camara, le ministre guinéen de l’économie et des finances et Abdeltif Jakani, directeur général par intérim de BPMG qui a reçu la somme de 500 millions de francs guinéens pour le compte du Fonds Spécial de riposte à la Covid-19 et de stabilisation économique de la Guinée. Selon le communiqué qui a attesté l’acte. La contribution de BPMG au Fonds spécial de riposte à la Covid-19 et de la stabilisation économique, s’élevant à 500 millions de francs guinéens, fait partie d’une enveloppe globale de 11,6 milliards de francs guinéens (750 millions de FCFA) consacrée à la lutte contre la maladie à Covid-19, dans les pays de présence du Groupe BCP en zone UEMOA ( Union économique et monétaire ouest-africaine ) et en République de Guinée. Le Groupe BCP est l’une des premières institutions bancaires du Maroc et est présent dans 32 pays dans le monde.

Pauvre malgré d’importantes ressources naturelles, la Guinée fait partie de ces pays où l’État du système sanitaire suscite l’inquiétude face à la pandémie. D’abord relativement épargné, ce pays d’Afrique de l’ouest a connu ensuite une progression rapide du nombre de cas. .

Plusieurs hauts responsables sont morts depuis la mi-avril après avoir contracté la maladie, dont le secrétaire général du gouvernement, Sékou Kourouma, et le président de la commission électorale, Salif Kébé.

A.HOUINDO

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Bénin : Recrutement de 2000 jeunes diplômés.

mar Juin 16 , 2020
Modeste KEREKOU, Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l'Emploi