Côte d’Ivoire : L’association « Pro-Kids » forme 50 jeunes filles en entrepreneuriat

C’est dans le but d’améliorer l’employabilité de certaines femmes que l’association « Pro-Kids a initié une formation à l’endroit de 50 jeunes filles. La dite formation est axée sur l’entrepreneuriat, la gestion de projets et le leadership féminin.

L’ONG « Pro-Kids Côte d’Ivoire », qui mène des actions en faveur des femmes et des enfants, à former une cinquantaine de jeunes filles-mères samedi à Abidjan. Il s’agissait d’une formation en entrepreneuriat, en gestion de projets et en leadership féminin pour améliorer leur employabilité. Ce programme de formation dénommée « Pro-girls Fellowship » qui durera huit mois concerne une cinquantaine de jeunes filles mères parmi lesquelles des élèves, des prostituées, des analphabètes… « Aujourd’hui on parle de Pro-girls fellowship qui est notre deuxième grand projet. C’est un projet qui touche les filles-mères, un programme de renforcement des capacités de ces filles pour améliorer leur employabilité », a expliqué à APA Aïcha Traoré, la présidente de cette association. Selon elle, ces jeunes filles mères « se sentent lésées dans la société et subissent un traumatisme dont personne n’en prend conscience. Ce sont des filles qui sont doigtées dans la rue ».

Mme Traoré a souligné que ce programme de formation sera dispensé à ces filles dans les communes de Yopougon (Ouest d’Abidjan) et d’Abobo (Nord d’Abidjan). En plus de la formation théorique, ces filles mères rencontreront « des personnes-modèles » pour s’en inspirer. La deuxième partie du projet consistera à faire la sensibilisation dans les écoles pour lutter contre les grossesses en milieu scolaire.

 A.HOUINDO

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BANQUE MONDIALE : PIB mondial en baisse de 5,2 % (prévisions)

lun Juin 15 , 2020
La banque mondiale a annoncé pour ses prévisions de 2020, une diminution du PIB mondial de 5,2 % liée à l’impact de la  pandémie de coronavirus (COVID-19) et par les mesures d’arrêt de l’activité prises pour l’enrayer plonge l’économie mondiale dans une grave récession. Ce pourcentage représente la plus forte récession […]