Bénin : L’ ABERME mandatée pour régler le problème de l’éclairage public.

La  question de l’éclairage public tient à cœur le président et son gouvernement qui se sont penchés sur les conclusions de la table ronde des problématiques de gestion de l’éclairage public au Bénin lors du Conseil des ministres ce mercredi 10 juin 2020.

Comme la lumière joue un rôle fondamental dans notre capacité à percevoir le monde qui nous entoure, l’éclairage est lui aussi essentiel non seulement dans la manière dont nous percevons un espace, mais également sur nos actions dans cet espace. En effet, l’éclairage peut influencer la sphère psychique d’une personne (liée à l’horloge biologique humaine qui influence des caractéristiques comme l’humeur) ainsi que la sphère pratique (la précision et la capacité de terminer une tâche déterminée peuvent être liées à l’éclairage, tout comme ce dernier est important pour éviter les accidents).

Reconnaissant l’importance de l’éclairage public, le gouvernement s’attelle à la réalisation de ce projet qui est capital pour la sécurité des populations. Après un bilan, effectué dans toutes les communes du Bénin, il révèle que la plupart de des communes éprouvent des difficultés à assurer convenablement les compétences à elles dévolues concernant l’éclairage public. « Non seulement elles n’arrivent pas à entretenir ou à réhabiliter le réseau existant, mais aussi ne parviennent pas à réaliser des investissements pour la construction de nouvelles lignes d’éclairage », nous apprend le communiqué issu du conseil des Ministres de ce mercredi.

Ne pouvant se taire devant cet état de chose, le gouvernement béninois a initié une table ronde en octobre 2019, consacrée à la problématique de la gestion de l’éclairage public. Plusieurs recommandations ont été faites à cette occasion. Il s’agit entre autres :

– De clarifier les rôles et responsabilités des acteurs impliqués dans la réparation des dommages causés par les accidents de la circulation sur les infrastructures d’éclairage public ;

– D’accélérer l’élaboration des documents de planification spatiale ; de réaliser un audit d’efficacité énergétique des réseaux d’éclairage public ;

– De mettre en place une veille technologique pour s’approprier les évolutions récentes éprouvées, adaptées aux conditions climatiques de notre pays.

Dans le cadre de la réussite de ce vaste projet, une instruction ferme a été donnée au ministre de l’énergie pour élaborer une stratégie nationale de développement de l’éclairage public, soutenue par un vaste programme intégrant la réhabilitation des infrastructures désuètes et la construction de nouvelles autres, sur toute l’étendue du territoire national. À cet effet, l’Agence Béninoise d’Electrification Rurale et de Maîtrise d’Energie (ABERME) est mandatée pour la mise en œuvre efficiente dudit programme.

H. HOUETCHI

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Burundi : Ndayishimiye prêtera serment plus tôt que prévu

sam Juin 13 , 2020
Le nouveau président, Évariste Ndayishimiye, sera investi le plus rapidement possible. Ainsi en a décidé ce vendredi la cour constitutionnelle après la mort soudaine de son prédécesseur Pierre Nkurunziza. L’intérim n’est pas nécessaire ont jugé les sages de la cour qui ont conclu que le nouveau président peut prêter serment […]
First Afrique Tv