Côte d’ivoire : Les femmes du Sahel bientôt armées pour lutter contre la Covid-19

Une campagne communautaire régionale pour « armer » les femmes et les filles des pays du Sahel membres de l’espace du « Projet d’autonomisation des femmes et de dividende démographique dans le sahel » (SWEDD) contre la Covid-19 a été lancée lundi à Abidjan par la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté.

Pr Mariatou Koné puisque c’est d’elle qu’il s’agit, ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, a lancé lundi à Abidjan, une campagne communautaire régionale pour « armer » les femmes et les filles des pays du Sahel membres de l’espace du « Projet d’autonomisation des femmes et de dividende démographique dans le sahel » (SWEDD) contre la Covid-19. Les pays comme la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie et le Tchad sont membres de cet espace. « Autonomisation des femmes comme stratégie intégrée des plans de riposte contre la Covid-19 : perspectives pour le programme SWEDD ll ».« Nous avons constaté que la vulnérabilité des femmes et des filles s’accroît chaque fois qu’il y a des crises. Nous avons réfléchi sur les stratégies complémentaires que nous devons mettre en place afin de mieux armer nos femmes et filles de notre espace contre cette pandémie de la Covid-19 », c’est le thème central de ce projet.

Selon Pr Mariatou Koné, le projet SWEED mettra en œuvre des stratégies d’appuis complémentaires de riposte pour atténuer l’impact négatif sur les filles et les femmes rendues davantage vulnérables par la crise sanitaire. « Cette stratégie prendra en compte une stratégie multimédia de communication de dimension nationale et sous régionale associée à une offre de service de santé et de protection sociale aux bénéfice des populations les plus vulnérables », a-t-elle ajouté.

Lancé en novembre 2015 avec le soutien financier de la Banque mondiale, l’appui technique du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et de l’Organisation ouest africaine pour la santé (OOAS), le projet SWEDD vise globalement à accélérer la transition démographique, à déclencher le dividende démographique et de réduire les inégalités de genre dans la région du Sahel. Le projet SWEDD couvre sept pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, et Tchad). D’autres pays, tels la Guinée et le Cameroun ont rejoint le projet SWEDD en 2020.

Arthur Houindo

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

NTIC-Rwanda : connexion à internet de toutes les écoles du pays.

mer Juin 10 , 2020
Avec l’appui de l’Union internationale des télécommunications (UIT) et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), le Rwanda est le pays d’Afrique choisi pour tester le projet pilote de l’initiative Giga, qui vise à fournir l’Internet aux écoles du monde. Un choix dû à une solide politique locale d’accès aux TIC. […]
tubeporn