HYDROCARBURE/OPEP : La réduction de la production pétrolière maintenue jusqu’à fin juillet.

L’organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés ont convenu du prolongement de la réduction de 9,7 millions de barils par jour de la production globale de pétrole en cours depuis mai à juin jusqu’à fin juillet.

Au-delà de cette prolongation de l’accord qui avait permis aux prix du brut de doubler au cours des deux derniers mois avec une réduction de 10 % ( 9,7 millions de barils ) du sur-approvisionnement du marché mondial, le cartel a demandé au Nigéria et à L’Irak qui ont produit plus que les quotas de réduction exigés, de réduire davantage leur production de juillet à septembre. Les nouveaux quotas ne sont pas encore connus et les réductions volontaires de 1,18 million de barils par jour promises par l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït n’ont également jusque-là pas été évoqués. Ces réductions devraient être allégées à 7,7 millions de barils par jour de juillet à décembre.

L’objectif est de renforcer les résultats acquis en stimulant la remontée des prix et l’élimination d’une bonne partie de la surproduction rapporte  l’agence ecofin. Le brut de référence Brent LCOc1 a atteint vendredi son plus haut niveau depuis trois mois, à plus de 42 dollars le baril, après avoir plongé sous les 20 dollars en avril. Les prix restent cependant inférieurs d’un tiers à ceux de la fin 2019.

H. IDRISSOU

First Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN-MAIRIE DE COTONOU :Message de gratitude de Gatien Sèdami ADJAGBONI.

lun Juin 8 , 2020
《Si vous avez une grande ambition, faites le plus grand pas possible dans le sens de sa réalisation. Si c’est un tout petit pas, ne vous inquiétez pas, car c’est probablement le plus grand qu’il vous est possible de faire pour le moment》 Cette citation de Mildred Mc Afee illustre […]
First Afrique Tv