Malawi : Le président appelle à un vote transparent, libre et équitable

Le gouvernement du Malawi va élaborer d’ici à là un système qui garantirait à la populations des élections libres, équitables et sûres », à un moment où règne la confusion quant à la date réelle de la reprise du vote attendue avec impatience.

Dans ce même élan il devrait appliquer une série de mesures pour protéger les citoyens contre la violence et poursuivre les responsables en justice », selon Dewa Mavhinga, Directrice de HRW en Afrique australe. La reprise a été ordonnée par la Cour constitutionnelle du Malawi en février après que l’opposition du pays a réussi à faire appel du résultat du scrutin présidentiel de l’année dernière, qui a été remporté de justesse par le président Peter Mutharika.

La victoire de Mutharika a été annulée pour de sérieuses irrégularités, et il a été ordonné la tenue de nouvelles élections dans les 150 jours, qui expirent le 3 juillet. La Coalition des défenseurs des droits de l’homme du Malawi de son côté a eu un retour pas du tout favorable des membres de l’opposition, les militants des droits de l’homme et les journalistes depuis mai, sans que les responsables présumés n’aient été arrêtés. Parmi les actes de violence figurent l’attentat au cocktail Molotov contre des bureaux de Lilongwe du Mouvement de transformation uni, dirigé par le vice-président Saulos Chilima et la lapidation de son convoi alors qu’il se rendait à un rassemblement de campagne.

Un certain nombre de journalistes ont été attaqués alors qu’ils couvraient des rassemblements électoraux à travers le pays, la branche locale du Media Institute of Southern Africa déclarant que « les journalistes sont de plus en plus victimes de violences politiques alors que le pays se prépare pour les nouvelles élections présidentielles ». Il y a une confusion au sujet de la date de la reprise, la Commission électorale du Malawi ayant initialement choisi le 2 juillet comme date du scrutin, la modifiant ensuite pour le 23 juin sur l’avis de la Commission des affaires juridiques du Parlement. À noter que la Commission électorale malawite (MEC) a fixé au lundi 2 juillet prochain la date de l’élection présidentielle.

Arthur Houindo

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

HIGH-TECH : La durée de vie des anciennes versions de Windows 10 prolongé

ven Juin 5 , 2020
Certaines versions spécifiques de Windows 10 continueront à recevoir des mises à jour en raison des défis auxquels les organisations sont confrontées. C’est du moins ce qu’il faut retenir de l’annonce faite il y a quelques jours par Microsoft. Ceci intervient en raison de la crise sanitaire due au coronavirus. […]