CÔTE D’IVOIRE : LE FPI ET LE PDCI SE RÉCONCILIENT POUR LES PRÉSIDENTIELLES D’OCTOBRE 2020.

Reconnaissant le poids de l’union dans le processus de la réussite, les partis FPI de Laurent Gbagbo et PDCI de Henri Konan Bédié s’unissent et appellent leurs militants respectifs à collaborer pour une victoire écrasante à la présidentielle d’octobre 2020.

Ce rapprochement confirmé des deux partis est un nouveau pas dans la formation d’une coalition par les deux partis. Car après des années de rivalité, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié se sont revus pour la première fois à Bruxelles en juillet 2019. Depuis, les deux ex-présidents et leurs partis respectifs se sont progressivement rapprochés, avec pour objectif de faire front face au Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) de leur ennemi commun, le président sortant Alassane Ouattara. C’est alors que le 30 avril, un « accord-cadre de collaboration » portant sur un projet commun de réconciliation nationale, fut signé entre le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) de Henri Konan Bédié.

Pour confirmer cette union, les deux partis ont lancé, mercredi 3 juin, un appel solennel à leur militants pour qu’ils préparent ensemble la prochaine élection présidentielle. La décision a été prise à l’issue d’une réunion du Comité national paritaire de collaboration (CNPC) mis en place par les deux partis, à laquelle ont participé Assoa Adou, le secrétaire général du FPI, et Maurice Kakou Guikahué, le secrétaire exécutif du PDCI-RDA, les deux principaux partis d’opposition ivoiriens ont appelé leurs militants « à travailler de concert sur toute l’étendue du territoire pour la réconciliation et le retour de la paix afin de  traduire en actions communes les engagements pris dans l’accord-cadre de collaboration du 30 avril.»

Rappelons que, malgré cette union, le FPI et le PDCI ont annoncé leur intention de présenter leurs propres candidats à la magistrature suprême. En cas de second tour opposant l’un de leurs deux candidats au candidat de la mouvance, ils formeront une alliance électorale face à ce dernier.

Les prochains jours nous édifieront plus sur les candidats des deux partis, mais dans le camp du PDCI-RDA, tout porte à croire que Henri Konan Bédié, ancien président âgé de 86 ans, ambitionne se présenter aux élections. Une convention est prévue le 12 juin à Abidjan pour investir le candidat du parti.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Finance-Bénin : Création d’un observatoire de la qualité des services financiers.

ven Juin 5 , 2020
 La création d’un observatoire de qualité des services financiers est lancée par le gouvernement béninois. Cette annonce a été faite au cours de cette semaine par le gouvernement réuni en Conseil des ministres. Il aura pour mission de renforcer l’attractivité du secteur afin d’augmenter le recours des PME et particuliers […]