Covid19/ Algérie : Le traitement à la chloroquine va se poursuivre.

Au lendemain de la décision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de suspendre les essais cliniques, l’Algérie a affirmé ne pas renoncer à l’utilisation de la chloroquine dans le traitement contre le coronavirus.

Depuis mars dernier, le pays a décidé de soigner les patients atteints du nouveau coronavirus avec un double traitement de chloroquine et d’azithromycine, un antibiotique. 

Selon les déclarations du docteur Mohamed Bekkat, membre du Comité scientifique de suivi de l‘évolution de la pandémie de Covid-19 en Algérie à l’AFP, aucun décès lié à l’utilisation de la chloroquine n’a été enregistré à ce jour. Plus de 15.000 personnes contaminées ou suspectée de l‘être ont reçu un traitement à base d’hydroxychloroquine, a ajouté le porte-parole du Comité.

L’OMS a annoncé lundi avoir suspendu “ temporairement ” les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays, par mesure de précaution.

H. IDRISSOU

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BURUNDI : LA RÉACTION DE PIERRE NKURUNZIZA APRÈS LA PROCLAMATION DES RÉSULTATS DE LA PRÉSIDENTIELLE.

mer Mai 27 , 2020
Élu pour un mandat de sept ( 07 ) ans à l’issue de la présidentielle du 20 mai dernier, Évariste Ndayishimiye, dauphin du président sortant Pierre Nkurunziza, prêtera serment en août prochain. Très satisfait de sa victoire, le président, Pierre Nkurunziza lui présente ses vives félicitations.  « Je félicite chaleureusement le […]