NIGÉRIA : IBRAHIM GAMBARI PREND LES RÊNES DE LA DIRECTION DU CABINET DE LA PRÉSIDENCE.

Le professeur Ibrahim Gambari, ayant occupé de hautes fonctions, est appelé par Buhari pour apporter son savoir-faire à la direction du cabinet de la présidence.

Né le 24 novembre 1944 à Ilorin, dans l’État de Kwara, Ibrahim Gambari fut un haut fonctionnaire qui a  servi pendant longtemps, dans le système des Nations Unies et professeur dans des universités prestigieuses des USA et du Nigeria. Avec un palmarès élogieux, il vient d’être nommé chef de cabinet du président nigérian Buhari. Ministre des affaires extérieures entre 1984 et 1985 sous le régime militaire du général Muhammadu Buhari, il a été embassadeur du Nigéria auprès des Nations unies de 1990 à 1999 et  a servi sous cinq chefs d’État et présidents, détenant ainsi le record de la plus longue durée de service en tant qu’ambassadeur.

Sa compétence et son dynamisme lui ont permis d’occuper plusieurs postes notamment, président de l’UNICEF en 1999, sous-secrétaire général des Nations unies et le premier conseiller spécial pour l’Afrique du secrétaire général des Nations unies Kofi Annan de 1999 à 2005. Ensuite, il a été Secrétaire général adjoint des Nations unies aux affaires politiques de 2005 à 2007. Avec un destin bien bâti, Sa dernière nomination à l’ONU a eu lieu de janvier 2010 à juillet 2012, date à laquelle il a été nommé par Ban Ki-moon et le président de la Commission de l’Union africaine comme représentant spécial conjoint Union africaine-Nations Unies pour le Darfour.

Par ailleurs, le professeur Gambari, remplace à son nouveau poste Abba Kyari, décédé le mois dernier des suites de coronavirus selon des sources officielles.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Nowcasting : Le nouveau système de suivi en temps réel des tempêtes en Afrique subsaharienne.

mar Mai 19 , 2020
Le Royaume-Uni a doté les pays africains  d’un nouveau système de prévisions météorologiques qui leur permet de suivre en direct l’approche des tempêtes. Nowcasting a déjà été testé au Kenya où il a permis d’évacuer les populations affectées par les glissements de terrain et les coulées de boue dans l’ouest […]