CONGO : DÉSIRÉ KOLONGELE EBERANDE ASSURE DÉSORMAIS L’INTÉRIM DE KAMERHE.

Vital Kamerhe, Directeur du cabinet du chef de l’État a été absent à son poste depuis quelques semaines. En raison de la vacance de son poste, le président congolais Félix Tshisekedi a dû nommer un intérimaire.

Dans un communiqué diffusé le mardi soir, sur la chaîne d’Etat RTNC par un porte-parole du président, la présidence de la République Démocratique du Congo a annoncé la désignation d’un intérimaire à la place du directeur de cabinet du chef de l’Etat Vital Kamerhe, au lendemain de l’ouverture de son procès pour corruption présumée. Désormais, Désiré Casimir Kolongele Eberande qui était l’adjoint de Vital Kamerhe, assurera l’intérim de son patron, dont le procès pour détournement de deniers publics a commencé lundi à Kinshasa.

Le Congo ayant décidé de renforcer sa démocratie, a rendu la justice autonome. Le président Tshisekedi a, à plusieurs reprises expliqué aux partisans de M. Kamerhe, qu’il compte laisser la justice faire son travail, lors de leurs multiples rencontres. Ainsi, la demande de remise en liberté provisoire de M. Kamerhe, principal allié politique du président Félix Tshisekedi dans sa conquête du pouvoir, a par ailleurs été rejetée, rapportent les médias congolais.

Rappelons que Désiré Casimir Kolongele Eberande est docteur en droit de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheur en droits OHADA et congolais des affaires et en criminalité économique. Il est professeur aux Universités de Kinshasa et Catholique du Congo. Il dirige le Centre d’expertise juridique et d’actualité du droit des affaires en RDC (CEJADA), avocat au Barreau de Kinshasa/Gombe. Il fut nommé directeur de cabinet adjoint en charge des questions juridiques, politiques et administratives de Félix Tshisekedi, suite à une ordonnance lue à la télévision nationale le vendredi 25 janvier 2020.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

NIGER: Les établissements scolaires vont ré-ouvrir ce 1er juin

jeu Mai 14 , 2020
Au Niger, le gouvernement a fixé la date de la rentrée. C’est du moins ce qu’il faut retenir essentiellement de l’annonce faite par le ministre de l’enseignement supérieur lors d’une conférence de presse à Niamey de la réouverture des établissements scolaires. La reprise, des cours suspendus dans les établissements scolaires […]