BÉNIN : DES DISPOSITIONS SONT PRISES POUR LUTTER CONTRE LA PIRATERIE MARITIME.

Pour faire du Port Autonome de Cotonou ( PAC ), une plate-forme portuaire rassurante et mettre les clients en pleine confiance, le président béninois S.E.M. Patrice Talon s’est fixé comme objectif « zéro acte de piraterie dans nos eaux ». Il l’a fait savoir au cours d’une séance de travail avec la direction générale du Port Autonome de Cotonou, les responsables de l’Armée béninoise ainsi que les dirigeants des armateurs présents sur la plate-forme portuaire.

Le Port Autonome de Cotonou est le poumon de l’économie béninoise avec plus de 90 % des échanges avec l’extérieur, plus de 60 % du PIB et contribue jusqu’à 80 % à la mobilisation des recettes douanières et à plus de 45 % des recettes fiscales du pays. Ayant compris que rien de bien ne s’obtient dans le désordre, le Chef de l’État béninois compte mettre fin à certaines incursions. Pour cela, il a mené les réflexions avec les acteurs spécialisés. Cette démarche a conduit à des décisions hardies sanctionnées par un décret.  

Pour aller au bout de sa décision, le Président TALON a tenu ce mercredi, en marge du Conseil des Ministres, une séance de travail avec la direction générale du Port Autonome de Cotonou, les responsables de l’Armée béninoise ainsi que les dirigeants des armateurs présents sur la plate-forme portuaire. L’objectif visé par cette séance, était de les sensibiliser à la nécessité de mettre en œuvre cette mesure  qu’ils ont, tous apprécié à sa juste valeur.

Très satisfaits, les personnalités présentes à cette séance ont remercié le gouvernement pour ses efforts visant à mettre de l’harmonie et la rigueur dans tous les domaines d’activités. En retour, le Président Patrice TALON les a rassuré de son entière disponibilité pour l’atteinte de cet objectif dénommé « l’objectif désormais, c’est zéro acte de piraterie dans nos eaux ».

H. HOUETCHI.

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

DÉVELOPPEMENT : LA BAD FAVORISE LA RÉALISATION D’UNE ÉTUDE PRÉPARATOIRE À LA CONSTRUCTION DES BARRAGES EN ESWATINI.

ven Mai 15 , 2020
La Banque Africaine de Développement a décidé comme à l’accoutumée d’assister l’Eswatini dans son programme de développement. Ainsi, son Conseil d’administration a approuvé, le 30 mars dernier à Abidjan, un don de 1,67 million de dollars américains (1,2 million d’Unités de compte), pour appuyer les études de faisabilité de barrages […]