ALGERIE : Vers une révision de la constitution pour intensifier la lutte contre la corruption.

Le gouvernement algérien a présenté la semaine dernière l’avant-projet de loi portant révision de la constitution. Un texte qui vise à améliorer la protection des deniers publics.

Les dispositions de ce texte prévoient entre autre la constitutionnalisation de l’Autorité de la transparence, de la prévention et de lutte contre la corruption, et son inscription parmi les institutions de contrôle ; l’interdiction de cumul entre fonctions publiques et activités privées ou professions libérales ; la prohibition de création d’un emploi public ou d’une commande publique si elle ne répond pas à un besoin d’intérêt général.

L’intérêt porté sur la prévention de la lutte contre la corruption dans ce projet s’explique par les dérives qui ont marqué la gestion des affaires publiques durant ces dernières années selon les propos des autorités rapportés par l’agence Ecofin.

La déclaration de patrimoine, au début et à la fin de fonction, sera obligatoire pour toute personne nommée à une fonction supérieure ou élue dans une assemblée parlementaire ou locale.

H. IDRISSOU

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BIODIVERSITÉ : Le Rwanda et la RDC signent un accord pour la protection du lac Kivu.

mar Mai 12 , 2020
Dans le but d’encadrer l’exploitation du méthane contenu dans le sous-sol du lac Kivu pour permettre la production électrique, le Rwanda et la République démocratique du Congo (RDC) ont signé un accord pour préserver la biodiversité du lac Kivu. Les deux pays qui partagent le lac entendent exploiter le méthane […]