CORONAVIRUS : N’Djaména verrouillée

Les autorités tchadiennes ont décidé du verrouillage de la capitale du pays. La mesure est entrée en vigueur ce vendredi 08 avril 2020, dans le but de limiter la propagation de la pandémie du coronavirus au Tchad.

A l’instar d’autres pays touchés par la pandémie du coronavirus, le Tchad a instauré ce vendredi des mesures de riposte dans sa ville capitale. L’obligation de port de masques, l’interdiction de l’organisation des funérailles et un cordon sanitaire a été instauré et concerne uniquement la ville de N’Djamena d’où aucune entrée ni sortie n’est permise. Le couvre-feu est instauré dans les provinces.

Ces mesures prévues pour durer deux semaines sont toutefois renouvelables.

La veille de cette décision gouvernementale, c’est-à-dire le jeudi, pas mal des citoyens de la ville de la capitale ont effectué des déplacements pour gagner les villages.

Le sociologue Mbété Félix espère que le gouvernement aurait dû prendre cette décision depuis, avant toutes les autres mesures barrières. Car, à croire ses dires, N’Djamena est l’épicentre de ce virus au Tchad.

Witchédji GBAGUIDI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

TCHAD : port du masque obligatoire dans les lieux publics ou la prison

lun Mai 11 , 2020
Les Tchadiens qui ne respectent pas l’obligation de porter un masque dans les lieux publics sont passibles d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu‘à 15 jours, selon un arrêté du gouvernement signé dimanche. “Toute personne (qui) ne respecte pas le port du masque sera punie d’une amende de 2.000 francs CFA […]