Burkina/ Présidentielle : Le parti de l’ex-chef d’Etat Blaise Compaoré envisage un retour au pouvoir.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) burkinabè, parti de l’ex-président Blaise Compaoré renversé en 2014, a désigné dimanche son candidat à la présidentielle de novembre. Le choix a été porté sur Eddie Komboigo, le président du parti.

À la tête du CDP depuis mai 2015, Komboigo, 56 ans était jusque-là député à l’assemblée nationale. Il avait vu sa candidature à la présidentielle rejetée en 2015 en vertu d’une loi excluant les proches de Compaoré qui avaient soutenu son projet de modification de la constitution pour se maintenir au pouvoir, projet qui avait finalement causé sa chute.

Eddie Komboigo

Blaise Compaoré, président d’honneur du CDP, qui vit en exil à Abidjan depuis sa chute en octobre 2014, doit d ‘abord entériner le choix de M. Komboigo avant qu’il ne soit investi candidat lors d’un congrès, selon le parti. La présidentielle et les législatives sont prévues pour le  22 novembre.

Après une brève suspension en raison de l’épidémie de coronavirus, la révision des listes électorales a repris vendredi, le gouvernement ayant décidé d’alléger progressivement les mesures restrictives de lutte contre l’épidémie.

Eddie Komboigo

D’autres anciens proches de Blaise Compaoré sont également candidats à la présidentielle et s’opposeront au président Roch Marc Christian Kaboré.

H. IDRISSOU

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN : Les raisons du maintien de la fermeture des lieux de culte.

lun Mai 11 , 2020
Dès ce Lundi 11 Mai 2020, les cours reprennent sur toute l’étendue du territoire nationale et le cordon sanitaire est enfin levé autour de 15 localités. A cause de la pandémie du Covid-19 qui sévit dans le monde, le Bénin avait opté, parmi les mesures de limitation de transmission du […]