SPORT / CAN 2021 : Report de la CAN 2021, Ahmad Ahmad préfère temporiser.

La propagation de la pandémie du coronavirus a créé un grand chambardement dans le calendrier des compétitions nationales et internationales. Parmi elles, il y a la Coupe d’Afrique des Nations 2021, prévue pour se dérouler du 9 janvier au 6 février prochains au Cameroun. Sur le continent, le bilan du Covid-19 est sans cesse grandissant et n’a pas encore atteint son pic selon les spécialistes. De quoi envisager le report de la CAN 2021. Une option que n’écarte pas Ahmad Ahmad reçu en interview par la Deutsche Welle.

Dans une interview accordée à la Deutsche Welle, le président de la CAF examine les implications de la pandémie de Covid-19 sur l’organisation du football sur le continent africain. Dans ce cadre, la question du report éventuel de la CAN 2021 (prévue en janvier prochain au Cameroun) est posée, mais le dirigeant malgache temporise pour l’heure.

« Face à une telle situation, j’estime que toutes les parties prenantes dans l’organisation de ces compétitions pourront se retrouver plus tard pour discuter et se concilier pour que l’on puisse ensemble trouver un moyen de reprendre ces compétitions, a répondu Ahmad. Dès le début de mon mandat, la CAF a toujours adopté cette démarche inclusive ; ce n’est pas maintenant, face à une telle situation, que nous allons changer de méthodologie de travail. 

Par ce temps de crise, la seule préoccupation devrait être la santé. Le football n’est pas une priorité et de toute façon, il faut rester en vie pour jouer. « Nous ne pouvons pas envoyer nos jeunes à l’abattoir. À nous de voir et de discuter avec nos partenaires commerciaux, discuter avec tous ceux qui coopèrent avec nous dans l’organisation de ces compétitions et nous verrons ensuite. L’urgence définit les priorités » a déclaré Ahmad Ahmad. Il en est de même pour la ligue africaine des clubs champions et la coupe de la confédération.

Arrêtées juste avant l’étape des demies-finales, les deux compétitions ne devraient pas reprendre jusqu’à nouvel ordre. « Comme il nous manque de la visibilité, il faut attendre.

En tant que président de la CAF, j’invite personnellement tout le monde à être très prudent et attendre que la situation se normalise. A ce moment-là, on pourra éventuellement reprendre les compétitions. Je ne veux pas que le football soit une source de déstabilisation des mesures barrières prises par les différents gouvernements pour faire face à cette pandémie », a précisé le patron du football africain.

Arthur Houindo

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

BENIN : Gnamou Dandi, secrétaire générale de la cour suprême.

ven Mai 8 , 2020
La Cour Suprême a désormais une nouvelle  Secrétaire Générale. Gnamou Dandi, Professeure agrégée de Droit, a pris fonction ce mercredi 6 mai 2020 et remplace Rémy Kodo, magistrat hors hiérarchie. Elle cumulera désormais ce poste avec ses anciennes charges de Juge à la Chambre Administrative de la Cour Suprême. Madame […]