SPORT /BENIN : Un projet dénommé ‘’Milôkpéhou’’ pour renaître le football féminin.

Elle a jugé utile de remettre le football féminin sur les rails. Elle, c’est Sikira Antoinette Moreira, une ancienne footballeuse. Très passionnée du football elle rentre au bercail avec un projet innovateur.

Milôkpéhou ” Nous aussi, nous pouvons ”, en langue Fon, c’est le nom du projet de Sikira Antoinette Moreira. Après quelques jours de tournée à travers les clubs de football féminin, celle que l’on ne présente plus a touché du doigt les réels besoins en accompagnement des filles amoureuses de football.

Une expérience réussie, puisque en outre des besoins constatés, Antoinette Moreira s’est rendue compte que le Bénin était doté de talents dans le domaine. De Cotonou à Natitingou en passant par Dassa, Bantè, Parakou pour ne citer que ces localités, elle a noté un réel engagement des acteurs impliqués dans le football féminin.

Presque abandonnés, ils abattent un travail énorme pour l’évolution de la discipline dans des conditions plutôt exécrables. Touchée, Antoinette Moreira a décidé de jouer sa partition grâce à l’Association pour le développement du sport et des arts au Bénin qui sera un soutien sans faille pour ces filles à travers le projet Milôkpéhou.

C’était aussi l’occasion pour elle et son équipe de rencontrer les parents sur le terrain, pour échanger, partager et expliquer les objectifs de leur présence. ” Je suis revenue cette année pour réellement commencer les choses. C’est un projet socio-éducatif et d’insertion professionnelle “; précise Antoinette Moreira qui ajoute que Milôkpéhou vise aussi à sensibiliser les filles sur presque toutes les thématiques : la santé de reproduction, la non-violence, l’hygiène et l’assaisonnement, les premiers secours, le leadership, l’autonomisation.

En somme, le projet Milokpehou est un projet qui vise à transformer le secteur du football féminin au Bénin. Elle sera sans nul doute bien accueillie et soutenue par le ministre des sports Oswald Homeky.

Arthur Houindo

F-KINT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Bénin/Covid-19 : Libération des détenus au Bénin.

jeu Mai 7 , 2020
Estimés à 411, des prisonniers pourront recouvrir bientôt leur liberté. En raison de la pandémie du Coronavirus au Bénin et qui pourrait affecter les milieux carcéraux, des détenus seront libérés sous condition.  Des 411 détenus, on dénombre 79 à Cotonou, 35 à Parakou, 18 à Ouidah, 20 à Abomey, 24 […]