Covid-19/Benin : Recensement des corps de métiers touchés par le plan de riposte du gouvernement.

Démarrage d’une vaste opération de recensement. C’est à travers un communiqué que le ministère des Affaires sociales et de la microfinance a informé la population de cette opération. 

Elle vise à recenser les artisans, corps de métiers dont les activités ont été impactées par le plan de riposte du gouvernement. À croire les autorités locales, le recensement concerne les conducteurs de taxi-bus, autocar, taxi inter-ville, et taxi transfrontalier. Les tenanciers et employés de bars, restaurants, maquis et discothèques sont également concernés. 

VÉRONIQUE TOGNIFODÉ

Les mesures prises par le gouvernement au début du mois d’avril 2020, pour freiner la propagation du virus ont touché ces différents secteurs. Les artisans de la branche des soins corporels coiffeurs, coiffeuses, esthéticiennes, professionnels d’onglerie qui n’étaient pas directement concernés par les mesures n’ont pas été jetés aux oubliettes. Ils ont été également rajoutés à la liste. 

L’opération sera pilotée par le ministère des Affaires sociales et de la Microfinance. Elle a démarré le 25 avril et va durer 10 jours. 

Le recensement se déroulera dans les différents départements auprès des responsables syndicaux et prendra fin le 05 mai 2020 à 18 heures, a rajouté le ministère des Affaires sociales et de la Microfinance.

Witchédji GBAGUIDI

LA REDACTION

2 thoughts on “Covid-19/Benin : Recensement des corps de métiers touchés par le plan de riposte du gouvernement.

  1. Je suis une coiffeuse et j’aimerais m’inscrire aux plans d’actions du gouvernement face à mon corps de métiers. Merci j’aime bien votre site

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Covid-19/Burkina-Faso : Le pays n'a pas enregistré de nouveaux cas ces dernières 24 h.

dim Avr 26 , 2020
C’est le point fait par le gouvernement ce 25 avril. Aucun nouveau cas testé positif n’a été enregistré au Burkina-Faso à la date du 25 avril 2020. Les 16 cas suspects ont été testés négatifs. C’est la première fois en 54 jours que le Burkina n’enregistre pas de nouveau cas. […]