FERMETURE DES FRONTIÈRES : LES TUNISIENS BLOQUÉS À LA FRONTIÈRE LYBIENNE SONT ENFIN RENTRÉS AU PAYS.

Bloqués en Libye il y a quelques semaines à cause des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, des centaines de Tunisiens ont enfin franchi la frontière le lundi 20 avril pour rentrer au bercail.

Des centaines de Tunisiens ont été bloqués en Libye pendant plusieurs semaines. Mais le ministère de l’Intérieur, a autorisé 652 personnes à passer la frontière lundi. Sur la la TV nationale Wataniya 1, le directeur général de la police, M. Lotfi Sghaïer,  a déclaré : “Pour éviter d’avoir des victimes parmi ces voyageurs, il leur a été permis d’entrer du côté tunisien”.

Ce groupe de Tunisiens est constitué surtout de simples ouvriers, des travailleurs journaliers qui sont dans une situation humanitaire terrible. Craignant une propagation du virus à travers ce regroupement et aussi l’arrivée des membres d’organisations djihadistes qui peuvent profiter de l’occasion pour commettre des forfaits, la police a renoncé à l’utilisation de la force, mais les a rapidement canalisés pour faire un tri sanitaire et sécuritaire.

En effet le président de l’Observatoire tunisien des droits de l’Homme, Mostapha Abdelkebir nous apprend que :  » Depuis la fermeture des frontières fin mars dans le cadre des mesures prises contre la propagation du nouveau coronavirus, environ 1.300 Tunisiens s‘étaient regroupés non loin du poste de Ras Jédir, réclamant du pouvoir leur retour  chez eux « .

Un correspondant de l’AFP nous informe que le mardi matin, des bus escortés par la police ont quitté les lieux pour les ramener vers leurs régions d’origine, où Ils seront envoyés vers des centres de quarantaine, selon les dires du ministre de l’Intérieur.

H. HOUETCHI

LA REDACTION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

UNION MONETAIRE OUEST AFRICAINE : SANI YAYA TIENT SON PREMIER CONSEIL DES MINISTRES.

jeu Avr 23 , 2020
L’argentier togolais, Sani Yaya, a tenu ce lundi 20 avril 2020, son premier Conseil des ministres de l’UMOA. L’homme était élu en fin du mois de mars en remplacement de son homologue béninois, Romuald Wadagni, à la tête du Conseil des ministres de l’UMOA (Union Monétaire Ouest Africaine).  Le ministre togolais […]